vendredi 17 novembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Algérie-UE: Un budget de 16, 5 millions d’euros pour le transport Abonnez-vous au flux RSS des articles

08 nov. 2017
18:45
0 commentaire Le ministère dispose désormais d’un Progiciel de Gestion Intégrée (PGI)

Annoncé dès le 31 octobre dernier, le projet d'Appui à la consolidation du Système d’Information du secteur des transports (SIST) en Algérie dans le cadre de la coopération avec l'Union européenne, a été clôturé aujourd’hui mercredi à Alger selon le ministère des Travaux Publics et des Transports.

 

Ce projet, d'un montant de 1.344.000 d’euros, pour une durée de 60 mois,  se veut être un outil pour une vue détaillée sur la situation du transport au niveau national. Un outil pour l’amélioration de la qualité des services et des prestations envers les usagers des transports. Pour cette consolidation, l’UE et le ministère algérien des transports ont dû y travailler 25 mois durant, soit un peu plus de deux années.

Ainsi, le ministère dispose désormais d’un Progiciel de Gestion Intégrée (PGI) qui est une solution Web sur intranet organisée dans un portail collaboratif. Lequel portail «est organisé sous forme d'applicatifs métiers qui couvrent les trois modes de transport, notamment, l'aviation civile, la marine marchande et les ports, ainsi que le terrestre dans ses volets relatifs au ferroviaire, au routier et à l'urbain, ainsi que les domaines de support (Investissement, formation, règlementation, coopération, archives et statistiques)». Par ailleurs, un programme de transfert d'expertise a été mis en place pour former les utilisateurs, les administrateurs, les gestionnaires et les informaticiens ainsi que «l’acquisition de deux serveurs performants nouvellement acquis sur le budget de la contribution algérienne allouée au programme Transport II et installés au niveau du Datacenter du ministère sur lesquels le SIST est déployé», selon le communiqué du département de M. Zaâlane

Quant aux résultats escomptés dudit programme, ils résident dans le fait que le ministère des Transports « soit modernisé et dispose d’un système de management performant, que les textes législatifs et règlementaires soient harmonisés et mis en cohérence avec la nouvelle politique nationale et que des institutions ou structures chargées de la sécurité soient appuyées et assistées dans leur installation et développement.»

FA

Sur le même sujet
22mai 2013

Réorganisation du marché: un projet d'appui aux mesures du gouvernement en préparation avec l'UE

28janv. 2016

Jumelage entre la DGI et l'administration fiscale française

25janv. 2016

L’UE s’implique dans la gestion de l’assainissement des eaux

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.