vendredi 21 septembre 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Air Algérie vers le bras de fer Abonnez-vous au flux RSS des articles

23 janv. 2018
12:45
0 commentaire la tension résiste à l'aéroport d'Alger

Bien que la grève surprise suivie hier toute la journée par le personnel navigant d’Air Algérie a été déclarée illégale par la justice pour non respect de la loi, le syndicat concerné n’en démord pas, un préavis sera voté.

 

Aujourd’hui, au lendemain du déclenchement de la grève la tension reste vive, « l’essentiel » des vols domestiques et internationaux assurés par la compagnie nationale au départ  de l’aéroport d’Alger   - d'Air Algérie ont été effectués avec du retard. La direction d’Air Algérie tente depuis hier, de gérer une situation de confusion occasionnée par l’annulation de tous les vols programmés, en fin de journée, seuls deux appareils affrétés par la compagnie ont pu partir à destination de la France.

Les revendications des grévistes pour rétablir le planning des augmentations salariales ne peut être maintenu à l’état actuel des choses, le directeur commercial d'Air Algérie, Zoheir Houaoui, a affirmé ce matin sur les ondes de la radio nationale que la compagnie ne peut accéder à cette demande « au détriment de l'équilibre financier de l'entreprise ». C’est donc vers un le bras de fer que le syndicat s’achemine en annonçant qu’il votera un préavis pour une autre grève sachant qu’hier et suite à la décision de la justice déclarant la grève é »illégale », la compagnie a fait appel aux services d’un huissier de justice pour entamer les procédures y afférentes.    

A. M

Sur le même sujet
25janv. 2016

Air Algérie réduira ses vols de 20% ce mardi vers la France

22janv. 2018

Air Algérie : la justice déclare la grève illégale

22janv. 2018

Le personnel navigant d'Air Algérie en grève

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.