mercredi 13 décembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Pour faire face aux flux des passagers durant la saison estivale
Air Algérie prévoit 138 vols supplémentaires Abonnez-vous au flux RSS des articles

21 juin 2015
15:36
0 commentaire La compagnie a affrété plusieurs appareils

Chaque année et à la même saison, la compagnie nationale aérienne, Air Algérie, fait face à un rush de voyageurs en partance du pays ou en provenance de l’étranger. Un flux qu’elle a jusqu’à un passé assez récent du mal à juguler avec toute la litanie des obstacles et des difficultés mais aussi de quelque excès de zèle de certains des employés.

 

Il faut dire aussi qu’Air Algérie manque grandement d’une flotte qui lui permette de respecter l’ensemble de ses engagements envers ses clients. Souvent mécontents au demeurant, tant il est vrai qu’ils se retrouvaient perdus ne sachant à quel saint se vouer accusant le mépris et la désinformation. Pour cette année, la compagnie a apparemment pris le taureau par les cornes en traçant depuis quelques mois déjà le programme et la feuille de route pour la saison estivale. Ce d’autant que celle-ci coïncide cette année avec le mois de Ramadhan, la Omra et le pèlerinage aux lieux saints de l’islam.

Affrètements d’avions et programmation de vols supplémentaires ont ainsi été prévus. Quatre avions, dont deux gros porteurs ont été affrétés pour la période du 22 juin (à partir de demain) au 20 septembre de l’année en cours, selon le responsable du service commercial de la compagnie cité par l’APS. Ces appareils viennent grossir le parc national riche déjà de 47 avions, dont 4 neufs sur les 16 attendus ont été acquis dernièrement. Lesquels se composent de deux Airbus A 330-200 d'une capacité globale de 251 sièges chacun et de deux avions de type ATR 72-600 d'une capacité de 66 sièges chacun.

« Le flux des passagers est plus important durant la deuxième moitié de la saison estivale, ce qui nécessitera le lancement de vols supplémentaires du 15 août au 3 septembre pour pouvoir assurer le retour des ressortissants algériens », explique l’hôte de l’APS, M. Houaoui, qui précise que 138 vols supplémentaires réguliers sont programmés durant cette période avec une capacité de 23.834 sièges. Ce qui équivaut à 45% de plus que l’année dernière à la même période. Avec cette précision que la majorité des sièges est réservée au réseau Europe, compte tenu du flux des ressortissants algériens vivant à l’étranger et qui rentrent au pays le temps d’une escapade estivale pour profiter de la mer mais aussi des proches qu’ils n’auront pas vu depuis quelque temps.

Sur  un autre registre et partant des plaintes sans cesse croissantes des clients immigrés d’Air Algérie  quant aux tarifs excessifs qu’elle pratique, la compagnie a prévu d’adapter lesdits tarifs sans pour autant compromettre sa rentabilité. D’ailleurs, les billets promotionnels ont été mis à la vente depuis le début de l’année et il n’en reste plus un.

Rappelons que la compagnie nationale a commencé à faire sa mue à travers la filialisation de ses activités comme le catering et le fret. Intervient alors le changement à la tête de certaines entreprises publiques auquel le premier responsable d’Air Algérie n’a pas échappé. Il a été remplacé par Abdou Bouderbala qui a apparemment été chargé de nettoyer les écuries d’Augias. Avec son ministre de tutelle fraîchement installé (quelques jours seulement avant lui), il a voué Air Algérie aux gémonies. Nous devons tout réorganiser. « La compagnie a perdu ses couleurs », avait-il déclaré. Quant au nouveau ministre du secteur, ex-PDG de Batimétal, il n’y pas allé avec le dos de la cuillère : « Air Algérie ne sait même pas faire son métier, celui de voyager ». « Air Algérie est malade. C’est désastreux », a-t-il dit sur les ondes de la radio nationale.

« Air Algérie est malade. La compagnie doit tout réapprendre, jusqu’à la manière d’organiser un vol. C’est désastreux », avait lancé Boudjema Talaï. A l’adresse du personnel récalcitrant et qui pourrait éventuellement résister aux changements il aura cette phrase : « Celui qui n’est pas capable de travailler n’a qu’à rentrer chez lui ».

Faouzia Ababsa

Sur le même sujet
20mai 2017

Des tarifs promotionnels à Air Algérie

06juil. 2014

Air Algérie Les tarifs promotionnels concernent un nombre limité de sièges

29juil. 2013

Renforcement des vols et promotions Rude concurrence entre les compagnies aériennes

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.