mercredi 18 octobre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

500 carrefours prévus à Alger Abonnez-vous au flux RSS des articles

12 juin 2017
13:42
0 commentaire El Biar et Bouzareah, premières bénéficiaires

Le projet se décline en trois étapes et sera réalisé par la société mixte algéro-espagnole. L’objectif est de réguler la circulation et l‘éclairage public dans la capitale Alger.

 

Pour précision, la partie espagnole qui a obtenu le marché sous forme de gré à gré simple, ne mettra pas la main à la poche, car aux termes de l’accord qui a suivi la création de « Mobilité éclairage d’Alger », elle ne sera chargée que de la réalisation du projet. Les 15 milliards de dinars qui ont été réservés à ce dernier sont puisés dans le budget de l'’tat et de la wilaya d’Alger.

Le contrat programme du projet tel que proposé par cette société mixte se compose de 3 tranches qui seront réalisées en 55 mois, mais son entrée en fonction sera enclenchée après le onzième mois du lancement de la première phase du projet, a indiqué le directeur des transports de la wilaya d’Alger, M. Ouazene à l’APS. En plus clair, la a première tranche sera réalisée en 28 mois avec une enveloppe financière de 6,9 milliards de dinars, qui servira essentiellement à l'instauration d'un centre de régulation de la circulation routière et à la mise en place de 200 carrefours avec feux tricolores.

La deuxième tranche est censée être entamée avant même l’achèvement de la première avec délai de 25 mois avec l’installation de 304 carrefours, soit un total de 500 carrefours. Quant à la troisième tranche, elle sera réalisée, toujours selon le même responsable dans un délai de 18 mois et sera entamée avant la finalisation de la deuxième. Elle concernera la gestion des parkings, des trémies, des tunnels et la détection des véhicules à travers des caméras et des puces magnétiques.

Le centre de régulation lui, est basé à Kouba et sera opérationnel l’année prochaine auquel sera relié le système d’éclairage. Les premières localités qui bénéficieront de ce système de régulation de la sécurité routière seront El Biar et Bouzareah, précise le directeur des transports selon lequel un carrefour pilote "intelligent" a été réalisé depuis 4 mois  au niveau de l’avenue Bougara (El Biar). 

F. A

Sur le même sujet
20sept. 2013

Plan de circulation de la ville de Béjaïa Les élus et directions non concernés

17févr. 2015

Béjaia La RN9 fermée aux gros tonnages

01sept. 2013

Tramway de Sétif Lancement de l'opération de l'ouverture des plis

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.