lundi 24 juillet 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

L’hôtel Les Hammadites de Bejaia
Sa modernisation coûtera plus d’un milliard de dinars Abonnez-vous au flux RSS des articles

25 mai 2013
10:25
0 commentaire Un nouveau souffle pour l'hôtel

Le complexe hôtelier Les Hammadites va faire peau neuve. Et pour cause ! Les pouvoirs publics n’ignorent pas que la «mise en tourisme de la destination Algérie» passe nécessairement par une modernisation des 58 hôtels publics concernés aux standards internationaux. Le montant de cet investissement est de 44 milliards de dinars (440 millions d’euros).

La modernisation de l’hôtel Les Hammadites, situé dans la station balnéaire de Tichy, coûtera près de 1,05 milliard de dinars (plus de 10 millions d’euros). Le début des travaux est prévu la fin de l’année en cours, a indiqué le directeur du complexe, M. Mustapha Hamache ; lesquels travaux devraient se poursuivre jusqu’en 2015.

Le pouvoir politique compte offrir une plus grande capacité d’accueil aux estivants et permettre le développement des activités à longueur d’année. On espère surtout capter la clientèle algérienne, qui se rend par centaines de milliers en Tunisie, au Maroc mais aussi en Turquie où l’industrie du tourisme est très développée.

Avec ses 125 chambres, ses 12 dressings et quatre suites, soit 261 lits au total, son restaurant pour 200 couverts, son terrain de tennis et son parking pour 60 voitures, l’hôtel Les Hammadites demeure en deçà de ses capacités. Son taux de vieillissement et le retard de modernité de son parc, sont même la source d’une réelle préoccupation du personnel. Le projet de modernisation a été vécu comme un soulagement car il ne ménage aucun effort pour retenir leur clientèle.

L’opération consistera en la réalisation d’une trentaine de bungalows, de piscines dont une couverte, de terrains multisports, d’une salle de remise en forme avec sauna et d’une salle de conférence pour les séminaires et autres manifestations. Et à l’achèvement du projet, le nouveau complexe permettra la création de 182 postes d’emploi.

Le projet sera implanté sur une assiette de terrain conséquente, a indiqué M. Mustapha Hamache. L’hôtel Les Hammadites, qui dispose de 10 hectares, n’occupe présentement qu’un cinquième de la superficie, soit 2 hectares. L’idée retenue avec les techniciens du bureau d’études : «Procéder dans un premier temps à la rénovation de l’hôtel existant ; et engager ensuite l’extension. Celle-ci passe par la construction de «chalets en duplex, de piscines pour adultes et pour enfants, d’une piscine couverte, d’une salle polyvalente pouvant accueillir des séminaires et des festivités, d’une salle de remise en forme

Parallèlement aux projets de rénovation et d’extension, le pouvoir politique a inscrit, en outre, la réalisation d’un parc de détente (Aquaparc), qui deviendra un lieu de détente toute l’année pour les habitants de la région et des environs, a expliqué M. Hamache. En plus du fait que le nouvel établissement verra ses capacités optimisées, il sera en outre doté d’un parking de 380 places ; les bungalows seront disposés dans un espace aéré et ouvert, a indiqué avec insistance le directeur du complexe.

Pour la présente saison estivale, M. Hamache est convaincu que, comme chaque année, il y aura un afflux considérable d’estivants vers les plages de Béjaïa bien que la saison y sera, cette année encore, écourtée en raison du mois sacré du ramadhan ; «on espère faire le plein les mois d’août et septembre», notamment pour les familles, qui ont des enfants en bas âge.

Notre interlocuteur est convaincu qu’avec l’augmentation des capacités d’accueil, conjugué à la qualité des services requise, le touriste algérien réfléchira à deux fois avant d’entreprendre un voyage chez nos voisins. La réalisation d’une salle de remise en forme, d’une piscine couverte, d’un parc aquatique sont des atouts non négligeables dont va bénéficier cet établissement et ce, durant toute l’année. Et si l’établissement est fréquenté toute l’année par une clientèle diverse et variée, les prix pratiqués seront alors à la portée de toutes les bourses.

Salim Aït-Sadi

Mots-clés
Sur le même sujet
22mai 2013

Karim Sahraoui, directeur des investissements à l’EGT Est "Donner une dimension régionale à l'hôtel Hammadites"

04mars 2013

Un deuxième hôtel Best Western en Algérie fin mars Un investissement d’un milliard de dinars

05juil. 2017

Aqua Palm Bikra : Un projet féérique en plein oasis

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.