dimanche 26 février 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Près de 400 millions DA pour Boumerdès Abonnez-vous au flux RSS des articles

07 déc. 2016
12:35
0 commentaire 30 millions DA pour 10 communes balnéaires

A quelques semaines du début du nouvel exercice, l’APW de Boumerdès vient d’adopter le budget primitif de la wilaya pour l’année 2017. S’élevant à 395 millions de dinars, le budget de l’année prochaine consacre une part importante aux collectivités locales et l’amélioration du climat de l’investissement dans la région.

 

Ainsi, dans le chapitre des répartitions budgétaires au profit des 32 communes de la wilaya, l’Assemblée élue a opté pour l’attribution de 30 millions de dinars aux 10 communes balnéaires pour la mise à niveau et la réhabilitation de leurs plages respectives.

Pour les membres de la commission tourisme et environnement de l’APW, le choix de favoriser les stations balnéaires est motivé par le fait que les plages constituent une source de revenus non négligeables et un facteur stimulant l’économie locale durant la saison estivale avec l’affluence de centaines de milliers d’estivants venant des quatre coins d’Algérie. La raison pour laquelle ces lieux nécessitent une meilleure prise en charge afin d’y améliorer les conditions d’accueil des vacanciers.

Outre les communes côtières, l’APW a décidé de consacrer le budget de 2017 pour la collecte des ordures ménagères et l’éradication des décharges sauvages à travers les municipalités de montagne et de sud de la wilaya. A cet égard, une enveloppe de 24 millions de dinars est mobilisée pour l’acquisition de bacs à ordures. Néanmoins, cette décision n’est pas de goût des élus de nombreuses APC, pour qui, il aurait été plus judicieux si l’APW a privilégié l’achèvement du centre d’enfouissement technique (CET) de Zemmouri pour éradiquer les 28 décharges sauvages que compte la wilaya. A présent, Boumerdès ne compte qu’un seul CET, implanté à Corso, a une capacité de 6 000 m3/an de déchets seulement, alors qu’il en reçoit le double et il est sollicité par pas moins de 39 communes, dont 24 relèvent de la wilaya d’Alger et 15 de Boumerdès.

Par ailleurs, afin d’éviter les velléités de clivages qui en découleraient éventuellement, l’APW a décidé de répartir le budget destiné aux communes à parts égales sans tenir compte des besoins exprimés par chaque commune.

Dans le volet relatif à l’encouragement de l’investissement économique, le budget de la wilaya réserve 100 millions de dinars à l’aménagement des zones d’activité de la wilaya, notamment la relance des 12 projets qui ont été gelées ces dernières années faute de moyens financiers. A présent seules deux zones d’activité, sises respectivement à Naciria et Baghlia, jouissent de commodités nécessaires pour accueillir des investisseurs potentiels.

Face à ce handicap, les membres de l’APW de Boumerdès aspirent donner un souffle nouveau à l’activité économique au niveau local et débloquer les quelque 700 projets approuvés par mles services de la wilaya mais toujours en attente de lancement.

Par ailleurs, l’APW a dégagé également 110 millions pour augmenter le taux de raccordement au gaz naturel qui demeure insignifiant même dans les grandes localités de la wilaya, à l’instar de Khemis El Kechna où le taux de couverture ne dépasse pas les 28%, Issers (43%) ou Béni Amrane (32%).

Mourad Allal

Sur le même sujet
19juil. 2013

Accueil des estivants après le ramadhan Boumerdès mobilise 36 millions de dinars

09juil. 2016

Les finances locales plombées par la crise

29nov. 2012

Elections locales 37,78% de participation à 17h

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.