dimanche 17 décembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

e-Tpd : Un contrôle douanier plus efficace Abonnez-vous au flux RSS des articles

26 juil. 2017
14:31
0 commentaire Véhicules et bagages sont également passés au peigne fin

Le titre de passage en douane était établi par les douaniers au niveau de la frontière, engendrant une attente qui prenait beaucoup de temps.

 

Toutefois, depuis la mise en place du Titre de passage en douane en ligne le 18 juin dernier, le voyageur n’a plus besoin d’arriver au poste frontalier pour effectuer les fastidieuses formalités. Selon le directeur de la communication de la direction générale des douanes, cité par l’Agence presse service, l’institution a plus de « latitude à effectuer des contrôles des véhicules, des bagages et des voyageurs. La nouvelle procédure du Tpd en ligne a permis aux services douaniers plus de visibilité et d'efficacité en matière de contrôle". Le Tpd est une application qui fournit un formulaire que le voyageur remplit et imprime à partir de chez lui. Une fois cette formalité en ligne accomplie, l’intéressé n’a plus qu’à le présenter au niveau des postes frontaliers algéro-tunisiens devant lesquels il ne devrait pas passer plus de 5 minutes.

Quant aux agents douaniers qui s’occupaient eux-mêmes de rempli les formulaires, ils sont orientés vers le contrôle des marchandises, bagages et véhicules. Ils ont également chargés de déceler d’éventuels transferts illégaux de devises, le trafic de stupéfiants en se faisant aider par les brigades canines.

Les personnes physiques n’y échappent pas

"Un contrôle des bagages et des véhicules se fait même après la procédure de passage en douanes établie en ligne. Il est même renforcé selon les affluences qui peuvent être prévues à l'avance", précise M. Brika.  Et particulièrement pour les voyageurs véhiculés qui traversent très fréquemment les frontières.   

Alors qu’il n’était pas possible de savoir quel était le nombre de véhicules qui allaient traverser les frontières, aujourd’hui avec le e-Tpd, et à moins d’annulations, les services des douanes sont en mesure de prévoir le flux des véhicules et leur nombre exact. Ce qui permet à l’institution soit de renforcer l’effectif en recourant y compris aux réquisitions, soit de l’alléger.

Outre les véhicules, les personnes physiques voyageant à bord de leur véhicule ou par autobus, n’échappent pas au contrôle notamment lorsqu’il s’agit d’individus suspects "ayant déjà fait l'objet d'un contentieux et augurant d'éventuels risques de fraudes récidivistes", explique le même responsable. Qui ajoute qu’auparavant, les douaniers ne savaient pas "par quel poste frontalier les personnes à antécédents frauduleux pouvaient passer." En fait, le e-Tpd permet autant aux voyageurs les tracasseries de l’attente qu’aux douanes de mieux contrôler personnes et véhicules. C’est en tout état de cause un gain de temps pour les deux parties.

F. Ababsa

Sur le même sujet
08juin 2017

Le passage des véhicules vers la Tunisie facilité

01janv. 2017

Réveillon 2017 : Rush sur la Tunisie

21avril 2013

Le nouveau code des douanes réduit la pression sur les transitaires Les importateurs seuls responsables

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.