lundi 21 mai 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Pour la modernisation de stations thermales à l’Ouest
Convention avec des Espagnols Abonnez-vous au flux RSS des articles

10 oct. 2013
12:12
0 commentaire Un délai de réalisation de 20 mois

La modernisation des stations thermales est une nécessité, sachant qu’elles attirentbeaucoup de visiteurs notamment des curistes locaux ou étrangers en quête de remèdes aux rhumatismes, à l’arthrose, à l’insuffisance respiratoire et d’autres maladies.

 

C’est dans cette optique qu’une convention a été signée, à Tlemcen, entre l’Entreprise de gestion touristique de Tlemcen (EGTT) et un bureau d’études représentant un consortium de trois sociétés espagnoles. Cette convention porte sur l’étude du projet de modernisation et d’amélioration des prestations de quatre stations thermales à l’ouest du pays, à savoir la station thermale de Bouhanifia (Mascara), de Hammam Rabi (Saida), de Hammam Bouhadjar (Ain Témouchent) et de Hammam Boughrara (Tlemcen), selon l’EGTT.

La première phase du projet concerne des études pour une durée de six mois et, la deuxième, les travaux de modernisation pour un délai de 20 mois. Toujours dans le cadre du développement du tourisme thermal,   un projet d’aménagement de la source thermale de Hammam Essalihine, a été présenté au ministre du Tourisme et de l’artisanat, Mohamed-Amine Hadj Saïd, qui  effectue une visite dans la wilaya de Khenchela, à l’Est du pays.

La station thermale de Hammam Essalihine dispose de plus de 50 chambres et de deux bassins datant de l’époque romaine. Les bassins et les salles de cette station sont alimentés par une eau de source à une température de 60° pour un débit de 30 litres/seconde. Sachant que cette station thermale attire beaucoup de visiteurs, le ministre a appelé les autorités locales à l’exploitation optimale de ces infrastructures, insistant sur l’hygiène qui doit prévaloir dans ces espaces publics.

Il a préconisé, en outre,  une «étude technique globale» portant sur un périmètre de plus de 40 hectares, à confier à des bureaux spécialisés dans le domaine. Pour rappel, une enveloppe financière de plus de 11 milliards de dinars est consacrée par l’Etat pour le réaménagement de plusieurs stations thermales, visant à les moderniser et les mettre en conformité avec les standards internationaux. Cela dans le cadre de modernisation et de la promotion de la filière du thermalisme à travers le territoire national.

Lahcene Brahmi

Mots-clés
Sur le même sujet
09avril 2017

70 sources thermales mises en concession

05mars 2013

Réaménagement de 10 stations thermales Un budget de 11 milliards de dinars

28oct. 2012

Investissement dans le tourisme thermal 20 autorisations pour les privés

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.