jeudi 19 octobre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

70 sources thermales mises en concession Abonnez-vous au flux RSS des articles

09 avril 2017
13:10
0 commentaire 8 statons thermales en cours de réhabilitation

Elles sont situées dans 24 wilayas du pays et 70 d’entre elles sur un total de 282 vont être données en concession aux privés. L’objectif étant de promouvoir le tourisme thermal.

 

Les sources thermales en question comptent 8 stations thermales publiques qui font actuellement l'objet d'une opération de modernisation et réorganisation, selon le directeur des activités thermales au ministère de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’Artisanat, cité par l’APS. Lequel a précisé que les statistiques réalisées en 2015, montrent que «le pays dispose de 282 sites thermaux, dont 61% sont des sources d’eau minérale naturelle au Nord du pays et 39% des sources d’eau souterraine au Sud.»

Il a également affirmé que 30 projets touristiques thermaux d’un coût de 12 milliards de dinars sont en cours de réalisation. « Ils contribueront à la création de 2.000 postes d’emploi. Des facilitations ont été accordées par les pouvoirs publics, via les banques pour encourager le tourisme thermal. M. Alili a informé que 13 nouvelles stations, dans ce cadre ont vu le jour et sont le fait de privés. « Le ministère de l’Aménagement du territoire, du tourisme et de l’Artisanat avait conclu des conventions avec 11 banques », indique ce responsable qui précise que le décret de 1999 sur la gestion des stations a été actualisé il y a dix ans, «pour renforcer et définir les méthodes de classification de ces projets thermaux (…).»

L'Algérie compte 8 stations thermales relevant du secteur public et 13 stations appartenant à des privés, outre les centres de thalassothérapie de Sidi Fredj et d'Oran. 8 parmi les premières citées font l’objet de travaux de modernisation, de développement et d’aménagement. Il s’agit de de Hammam Righa dans la wilaya de Ain Defla, Guergour à Sétif, Bouhnifia à Mascara et Hammam Rabi (Saida) et Salihine à Biskra, Hammam Debagh à Guelma, Hammam Bouhadjar dans la wilaya de Tlemcen, en plus de la réhabilitation d’environ 40 hammams traditionnels. L’enveloppe consacrée pour ce faire s’élève à 12 milliards de dinars

F. Ababsa

Sur le même sujet
10oct. 2013

Pour la modernisation de stations thermales à l’Ouest Convention avec des Espagnols

28oct. 2012

Investissement dans le tourisme thermal 20 autorisations pour les privés

05mars 2013

Réaménagement de 10 stations thermales Un budget de 11 milliards de dinars

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.