lundi 20 août 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

3 satellites algériens lancés depuis l'Inde Abonnez-vous au flux RSS des articles

26 sept. 2016
16:21
0 commentaire Il a été réalisé à 100% par des Algériens.

Aujourd’hui, le 26 septembre 2016 à 04 h 43’ a eu lieu le lancement avec succès de trois satellites Algériens Alsat-1B, Alsat-2B et Alsat 1N, par le lanceur Indien PSLV C-35 et ce, depuis le site de Sriharikota du Centre Spatial de Satish Dhawan, situé dans la région du Chennaï au Sud-Est de l’Inde.

 

La mise en orbite de ces satellites, réalisés et testés par des ingénieurs algériens au niveau du Centre de Développement des satellites (CDS) d’Oran, s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme spatial national horizon 2020, adopté par le gouvernement, et qui vise, à travers ces instruments stratégiques, à renforcer les capacités de l'Algérie en matière d'observation de la terre au service du développement durable et du renforcement de la souveraineté nationale.                       Selon le communiqué rendu publique par la l’agence spatial algérienne, l’exploitation  des images Alsat-1B répondra entre autres aux objectifs liés, à la protection de l'environnement et des différents écosystèmes naturels,  à l'observation des phénomènes de la désertification et à leurs cartographies, à la cartographie de l'occupation des sols, à l'aménagement des territoires et du littoral et à la prévention et la gestion des risques naturels.

 Cependant, Alsat-2B est le deuxième satellite d'observation de la terre à haute résolution, placé sur une orbite située à 670 km d'altitude et ce, après Alsat-2A en orbite depuis juillet de 2010. Ses  images  viendront augmenter la fréquence des prises de vue, et renforceront les capacités de couverture du territoire national.

  Pour sa part, Alsat-1N est un nano satellite à mission scientifique et de démonstration technologique développé dans le cadre de la mise en œuvre de l'accord de coopération avec l'agence spatiale du Royaume uni (UKSA), par une équipe de chercheurs algéro-britanniques.

 L’ASAL précise que  la réalisation de ces trois satellites « consolide le saut qualitatif réalisé par l'Algérie dans le domaine spatial, notamment dans la maîtrise technologique" ». 

M.E.H /agence

Sur le même sujet
05avril 2017

Oran : Rencontre sur l’imagerie satellitaire

18déc. 2017

Alcomsat-1 : une note de souveraineté

27oct. 2013

12 stations du système de navigation globale par satellite en cours de réalisation en Algérie

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.