dimanche 22 octobre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

25% des structures de recherche seront dissoutes Abonnez-vous au flux RSS des articles

08 mai 2017
12:18
0 commentaire La majorité des 30.000 chercheurs travaille dans les universités

Un projet de loi sur la recherche scientifique et le développement technologique visant à booster l'innovation est en cours d'élaboration a indiqué lundi le directeur de la recherche au niveau du ministère de l`Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

 

M. Aourag a par la même occasion informé que 25% des structures de recherche en Algérie seront dissoutes afin de valoriser l'excellence. "Nous étions dans une phase d'initiation, nous devons passer à une phase de production de valeur ajoutée pour l'économie nationale", a-t-il dit. Il a fait savoir que sa structure "vient de terminer l'évaluation globale du système national de recherche". Et de préciser : "Il n'y aura pas de place à la médiocrité", a-t-il martelé, soulignant la nécessité de "valoriser l'excellence et les plus méritants".

Le directeur de la recherche au sein du ministère de l’Enseignement supérieur a déploré le fait que la majorité des 30.000 chercheurs en Algérie travaille dans les universités et les centres de recherche alors que dans le monde 60% d'entre eux sont en entreprise

Ila par ailleurs expliqué que plusieurs grandes entreprises à l'image de Sonatrach, d'institutions publiques et des services de sécurité, utilisent déjà des produits algériens, appelant les entreprises "à faire confiance aux compétences nationales, seules capables de faire de l'Algérie un pays émergent en matière d'innovation technologique".

M. Aourag a annoncé qu'un chercheur algérien vient de trouver une solution "innovante" à même de "révolutionner l'humanité en matière de développement durable", indiquant que des négociations sont en cours avec des multinationales pour la concrétisation de ce projet. Sans plus de précisions ni détails sur ledit projet. Mais tout en indiquant que l’innovation de ce chercheur allait provoquer un boom mondial dans le développement durable.

Il a par ailleurs informé de la tenue du Salon national des produits de la recherche qui lieu 18 au 23 mai prochain au palais des expositions et qui sera ouvert au public.

F. A

Sur le même sujet
25sept. 2012

Pour concrétiser le programme de développement technologique L’Etat fait appel à 1000 experts algériens

11sept. 2013

Compétitivité des entreprises Relier l’université à l’industrie

04août 2013

Recherche scientifique L’Algérie aura sa propre puce électronique

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.