samedi 24 juin 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Retraités malades chroniques
Nouvelles gratuités en 2016 Abonnez-vous au flux RSS des articles

20 déc. 2015
17:06
0 commentaire La convention entre la CNAS et les praticiens médicaux sera actualisée

 

Les retraités souffrant de maladies chroniques bénéficieront de la gratuité des analyses et de l'imagerie médicale dans le cadre du système du tiers payant, à partir de l'année 2016, a indiqué aujourd’hui un responsable au ministère du Travail, de l’Emploi, et de la sécurité sociale.

 

"A partir de 2016, l'accessibilité aux soins pour les retraités malades chroniques - notamment ceux à faible revenu - sera améliorée en leur permettant de bénéficier gratuitement des consultations et des actes médicaux essentiels pour le suivi de leurs maladies. A ce titre, la convention entre la Caisse nationale des assurances sociales (CNAS) et les praticiens médicaux sera actualisée", a précisé à l’APS, le directeur général de la sécurité sociale au ministère, M. Djaouad Bourkaib.

 Il s'agit notamment, d'élargir la convention aux laboratoires d’analyses médicales et aux centres d’imagerie médicale dans le cadre de la prise en charge du protocole annuel de soins établi par le médecin traitant au profit de cette catégorie, a-t-il dit. Ce protocole devra définir les modalités de suivi du patient au cours de l'année, avec la précision de la périodicité des consultations et des examens complémentaires à effectuer (actes médicaux, radiologiques et biologiques).

Par ailleurs, la révision de cette convention vise à garantir "une plus grande proximité entre la sécurité sociale et les praticiens médicaux conventionnés pour l'amélioration de la qualité des soins, une meilleure maîtrise des dépenses de santé et la lutte contre les abus multiformes en matière de soins de santé". Elle se fera en concertation avec les représentants des organisations professionnelles et l'ordre des médecins en tenant compte des équilibres financiers des organismes de la sécurité sociale, a conclut le même responsable.

Cette mesure tant attendue, vient non seulement améliorer le dispositif ‘tiers payant’mais aussi et surtout soulager les personnes âgées en leur évitant déplacements et chaines, d’autant plus que les structures hospitalières publiques n’arrivent plus à prendre en charge, à elles seules, la proportion la plus sujette aux maladies parmi la population.

Lyes Azizi

Sur le même sujet
20déc. 2015

Retraités malades chroniques Gratuité des analyses et de l'imagerie médicales dès 2016

28oct. 2014

Le projet de loi relatif aux mutuelles sociales soumis à l’APN en novembre

13janv. 2016

Des nouvelles prestations pour la sécurité sociale

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.