samedi 27 mai 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Londres honore un chercheur algérien Abonnez-vous au flux RSS des articles

28 févr. 2017
15:43
Diaporama : il y  a 2 images 0 commentaire Abdou Attou, PDG de la compagnie Wisscom Aerospace

Le gouvernement britannique a décerné au chercheur algérien, Abdou Attou le prestigieux prix de l'innovation pour son innovation pionnière d'un logiciel capable de localiser en temps réel les avions en détresse. 

 

Cette haute distinction lui a été remise par le ministère britannique des affaires de l'Energie et de la Stratégie industrielle en reconnaissance à son innovation. Le chercheur algérien  Abdou Attou qui est aussi PDG de la compagnie Wisscom Aerospace, basée à Oxford a mis au point et commercialisé depuis 2015, un logiciel dénommé « SmartTrack », une solution qui permet d’éviter des tragédies aériennes et faciliter les opérations de recherche lors de crashs d’avions.

Le chercheur algérien n’en était pas à première innovation en matière d’industrie aéronautique, son entreprise avait déjà conçu d’autres comme le "SmartTrack" et le "CloudBox", une boite virtuelle qui permet d'absorber et de transmettre instantanément aux centres de données à terre, via des satellites, les enregistrements audio et messagerie émanant du cockpit et des renseignements d'une importance capitale sur la position de l'avion, son altitude, sa vitesse, la vitesse du vent et la pression atmosphérique. Ce qui devrait remplacer à l’avenir les boites noires. Ses trouvailles de haute technologie sont exploitées par Air Bus, et l’américain, Rockwell Collins, spécialisé en avionique. C’est « motivation" et une "reconnaissance officielle", déclara t-il dans un entretien accordé à l’APS qui permettra l’accès à des fonds britanniques de soutien à la haute technologie, qui aideront la commercialisation de l’innovation et davantage d’investissement dans la recherche.

Abdou Attou a exprimé son souhait de "faire profiter" de la haute technologie, en algérien, il a souhaité faire profiter son pays de toute cette technologie convaincu que pour sortir de la dépendance de la rente pétrolière et afin de la diversifier l’économie « la technologie et l'intelligence sont "très rentables ». D’autant que « l’Algérie dispose de tous les atouts à même de développer sa propre technologie, une jeunesse ambitieuse et un écosystème favorable qui demande juste à être amélioré avec, entre autres, la compétence de sa communauté établie à l’étranger, et la coopération de son secteur privé", a-t-il dit.

Lakhdar Aizouni

Sur le même sujet
18janv. 2015

Localisation des avions en détresse Un Algérien met en place un logiciel révolutionnaire

08mai 2017

25% des structures de recherche seront dissoutes

05juin 2012

Présenté par l’entreprise MC3 à la Foire internationale d’Alger Le Smart Board capte l’attention

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.