lundi 22 janvier 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Tizi Ouzou
Les transporteurs menacent de paralyser la ville Abonnez-vous au flux RSS des articles

23 mai 2013
16:15
0 commentaire Les transporteurs mécontents

 

Après les personnels de la santé, l’éducation et autres corps de la fonction publique, c’est au tour des chauffeurs de taxis collectifs urbains de la ville de Tizi Ouzou de monter au créneau en déposant un préavis de grève pour le 2 juin prochain.

 

Selon la déclaration rendue publique ce jeudi par l’Union de wilaya de l’UGTA, la protestation de cette catégorie de transporteurs vient en riposte à la décision prise récemment par la direction des Transports de ladite wilaya obligeant les transporteurs urbains à procéder « à la reconversion de leurs véhicules actuels de 7 places (6 places + le conducteur) à 5 places seulement (4+1) ».

Laquelle décision jugée par ces derniers comme étant « pénalisante autant pour les transporteurs que pour les passagers, (et ce), compte tenu de la configuration géographique de la ville de Tizi Ouzou et la grande affluence d’utilisateurs de ce type de transport ».

En conséquence, les transporteurs urbains de la ville de Tizi Ouzou viennent d’interpeller le wali afin d’agir dans le sens de surseoir à cette décision avant l’expiration de leur préavis de grève, soit le 2 juin prochain.

Selon le document émanant de la structure locale de la Centrale syndicale, « à l’issue de l’assemblée générale des transporteurs urbains de la ville de Tizi Ouzou, tenue hier mercredi, il a été décidé à l’unanimité d’une grève cyclique de 4 jours, des sit-in devant le siège de la wilaya et de la direction des Transports ainsi que des opérations escargots à travers les artères principales de la ville durant les jours de grève ».

La ville de Tizi OUzou comprend un nombre de transporteurs urbains estimé à près de trois mille répartis sur 4 stations effectuant des dessertes en rotation dans différents sens dans le but de permettre une couverture complète de la ville.

Confrontée à des contraintes liées à une forte densité de la ville, une affluence accentuée d’habitants et de visiteurs, la direction des Transports a procédé plusieurs fois à la révision du plan de circulation de la ville sans pour autant en finir avec les difficultés et les contestations que ce soit des transporteurs ou des usagers.

Mourad Allal

Mots-clés
Sur le même sujet
09juin 2012

Grève des transporteurs à Béjaia Le bras de fer avec les usagers se poursuit

03déc. 2015

Dénonçant des anomalies dans l’attribution d’un marché public Les transporteurs universitaires de Tizi Ouzou en colère

31déc. 2012

Transport collectif urbain de voyageurs et par taxis Augmentation des tarifs à partir du 1er janvier 2013

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.