vendredi 20 octobre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Selon son directeur général
Les créances de l’ADE s’élèvent à 35 milliards DA Abonnez-vous au flux RSS des articles

23 nov. 2014
13:41
0 commentaire L’augmentation du prix est à écarter

Le montant des factures non payées auprès de l’Algérienne des Eaux est estimé à 35 milliards de dinars, a indiqué ce matin à la radio nationale le directeur général de l’ADE, Abdenour Ait Mansour.

 

Les créances de l’ADE envers ses clients connaissent une augmentation d’une année à une autre. Une situation qui affecte la santé financière de l’entreprise, bien que70% de ces créances existaient bien avant sa création, comme l’avait déjà affirmé le ministre des ressources en eaux, Houcine Nacib.

S’exprimant ce matin sur les ondes de la chaine I de la radio nationale, M. Ait Mansour a annoncé le lancement prochain d’une compagne pour sensibiliser les Algériens à s’acquitter leurs factures à temps réel et payer leurs arriérés.  « La logique de la chose est de payer la facture à temps réel,  a indiqué le Dg de l’ADE qui souligne que le paiement de la facture est avant tout « un acte citoyenneté et de civisme ».

Selon lui, le montant affiché dans la facture représente en réalité un retour sur le service rendu et non pas le prix réel qui est beaucoup plus important. A titre d’exemple, il a indiqué que l’eau produite à partir des centrales de dessalement de l’eau de mer coûte à la société entre 60 et 80 DA le mettre cube, sans compter les frais d’acheminement, alors qu’elle est facturée pour à 7 DA seulement pour le citoyen.

Le directeur général de l’ADE a par ailleurs écarté toute éventualité d’augmentation du prix de l’eau potable. « L’augmentation de la facture n’est pas à l’ordre du jour du gouvernement », a-t-il rassuré.

Khelifa Litamine

Sur le même sujet
13juin 2016

L’ADE mise à mal par l’augmentation du prix de l’électricité

29avril 2012

Coût de l’eau potable Pour un métre cube à 60 DA, l’Etat paye 42 DA en moyenne

11févr. 2015

Factures impayées à l’Algérienne des Eaux Necib parle d’un manque à gagner de 45 milliards DA

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.