vendredi 25 mai 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Son projet de loi a été approuvé par le Conseil des ministres
La durée du service national réduite à 12 mois Abonnez-vous au flux RSS des articles

21 mai 2014
18:34
0 commentaire Le projet de loi prévoit plusieurs autres allègements

Le Conseil des ministres, réuni sous la présidence du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a examiné et approuvé aujourd’hui un projet de loi relatif au service national et réduisant sa durée à une année. 

 

Depuis le mois de janvier dernier, le projet de loi relatif au service national n’a finalement été soumis qu’aujourd’hui au conseil des ministres. Il prévoit plusieurs allègements entre autres la réduction de la durée du service national de 18 à 12 mois.

L’annonce de la réduction avait été faite par l’ex-directeur de campagne de Bouteflika. Abdelmalek Sellal a, en effet, dans son différent meeting électoral rassuré les jeunes en affirmant que le service national allait être réduit de six mois. Il passera ainsi de 18 mois à seulement une année. Avec en prime la revalorisation du solde des appelés.

Cette réduction à une année, sera, aux termes du projet de loi, prise en compte dans le calcul de la retraite des concernés. D’autres avantages sont accordés aux appelés sous les drapeaux. Il s’agit pour ceux qui ont accompli leur devoir d’intégrer un poste de travail. En revanche, le haut commandement de l’armée interdit à toute entreprise publique ou privée de recruter une personne qui n’ait pas régularisé sa situation devant le service national, celui étant une obligation dans le cadre de la défense de la nation. Par contre, le projet de loi n’a pas supprimé la disposition sur l’exemption de l’accomplissement du service national pour les jeunes soutiens de famille pour peu qu’ils en apportent les justificatifs.

Notons que le haut commandement de l’armée a décidé de l'ouverture de bureaux du SN dans toutes les wilayas du pays, pour rapprocher ces structures des usagers et améliorer leur accueil. Ainsi, les jeunes n’auront plus à parcourir des centaines, voire des milliers de km pour rejoindre un bureau de recrutement. 

Pour ce qui est de la régularisation, il faut savoir que beaucoup de jeunes ont vu leur situation régularisée vis-à-vis du service militaire et cela a débuté en 1991 pour ceux qui avaient reçu leur ordre d’appel dix ans plus tôt et auxquels ils se sont abstenus d’y répondre.

Notons qu’en en mars dernier, plus de 100.000 citoyens avaient bénéficié d'une régularisation de leur situation vis-à-vis du Service national. Ainsi, la situation de 101.645 citoyens, vis-à-vis du Service national, a été régularisée depuis le début de l'opération, en mars 2011 et jusqu'au 20 mars 2014, selon un communiqué émanant du ministère de la Défense. Cette régularisation concerne les citoyens âgés de 30 ans et plus.

Les dispositions proposées dans ce texte s'inscrivent « en droite ligne »avec la professionnalisation en cours de l'Armée nationale populaire et « répondent aussi à des attentes exprimées par les jeunes concernés par le service national, explique le communiqué

Faouzia Ababsa

Sur le même sujet
09sept. 2014

Recrutement dans le secteur public et privé ou exercer une profession libérale Un justificatif vis-à-vis du service national reste une obligation

24déc. 2014

Service national Les jeunes ayant 30 ans ou plus dispensés

10janv. 2018

Service national : Environ 250.000 citoyens régularisés

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.