mercredi 22 mars 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Tansparency rend public son rapport sur la corruption
L’Algérie rétrogradée de six échelons Abonnez-vous au flux RSS des articles

03 déc. 2014
12:20
0 commentaire L’Algérie se pointe à la 100e place

Alors que l’ONG l’a affublée de bons points l’année dernière en prenant en compte les progrès réalisés en matière de lutte contre la corruption, voilà que l’Algérie se retrouve en 2014 à la queuleuleu des pays les moins enclins à la perversion économique.

 

Transparency international (TI), dont les rapports ne sont pas tout le temps bien perçus par les Etats les plus corrompus, a classé l’Algérie à la 100e place, reculant ainsi de six échelons. Notre pays fait partie, selon cette ONG allemande, de ceux où élites politiques abusent systématiquement de leur autorité et opèrent dans l’impunité (ahurissante) la plus totale. Ils sauvegardent leurs intérêts personnels par l'intimidation et les réseaux de parrainage (clientèle). Le défaut de séparation des pouvoirs et l’absence l’indépendance de la justice, figurent parmi les facteurs qui alimentent ce fléau, mettant en péril le développement.

Dans le classement de TI, la Chine, la Turquie, occupent le palmarès des pays les plus corrompus. Comme quoi ce n’est pas dans les pays les plus pauvres ou à économie intermédiaire uniquement que ce fléau fleurit. C’est en tout cas le constat que fait également l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) en tordant le coup aux idées reçues. Elle révèle, dans un rapport sur la corruption transnationale, que près d’une affaire de corruption transnationale sur deux implique des agents publics de pays dont l’indice de développement humain est élevé, comprendre par là les pays dits développés.

Faouzia Ababsa

Sur le même sujet
09oct. 2013

Transparency International livre son "baromètre mondial" La corruption progresse

04déc. 2013

Lutte contre la corruption La mauvaise note

03mai 2016

51% des Algériens pensent que la corruption a augmenté

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.