lundi 29 mai 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Développement de l’entrepreneuriat innovant à l’université Abonnez-vous au flux RSS des articles

18 oct. 2016
12:59
0 commentaire 59% des microprojets sont initiés par les jeunes.

Une réflexion vient d’être lancée en milieu universitaire et socio-économique pour déterminer les modalités de concrétisation des idées novatrices des étudiants et les appliquer sur le terrain.

 

«La créativité et l'innovation pour promouvoir l'esprit entrepreneurial» est le thème choisi cette année pour la semaine de l'entrepreneuriat ouverte à l’université des frères Mentouri de Constantine. Outre le fait de développer l'esprit entrepreneurial dans le milieu universitaire, cette manifestation  vise à donner aux diplômés de l'Université les outils et les compétences nécessaires pour accéder au monde de la PME.

Dans son premier jour, la rencontre a drainé foule  notamment en présence de ses partenaires socio-économiques traditionnels, tels que l'ANSEJ, les banques, la Chambre de Commerce et d'Industrie du Rhumel de Constantine (CCI). Selon le Pr. Djekoune, recteur de l’université, «ces idées de créativité et d'innovation constituent, en quelque sorte, ce qu'il y a de nouveau pour l'édition de cette année.»

Et d’ajouter : «Nous venons de lancer une réflexion sur la mise en place d'un dispositif de l'étudiant entrepreneur». En clair, si l'étudiant qui termine ses études à l'Université a une idée précise, il va bénéficier d'un accompagnement à l'Université pour faire aboutir son idée sous forme de projet de création d'entreprise.

Quant à la concrétisation pratique des idées des étudiants, les modalités seront définies à l’issue de la réflexion qui vient d'être lancée. C’est d’ailleurs l'objectif assigné par les organisateurs à cette semaine de l'entrepreneuriat.

Par ailleurs , il faut savoir que pas moins de 59% des microprojets financés par l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ) de Constantine durant le premier semestre de l’année 2016 sont initiés par de jeunes diplômés universitaires.  Le taux des microprojets initiés par de jeunes détenteurs de diplômes universitaires et financés par l’ANSEJ  est passé de 12%  en 2011 à19%  durant le premier semestre de l’année 2016.

Notons enfin que l'insertion des diplômés de l'université dans la sphère économique, le combat contre le chômage en général devront passer par la créativité et l'innovation en matière d'entrepreneuriat de l’avis des organisateurs qui tablent sur une audience record et des progrès palpables.

M.E.H

Sur le même sujet
19nov. 2013

Semaine mondiale de l’entrepreneuriat 2013 : ancrer l’esprit entrepreneurial en milieu étudiant

12nov. 2014

Semaine mondiale de l’entrepreneuriat dès le 17 novembre en Algérie Les porteurs de projets innovants à l’honneur

22févr. 2015

Concours «Stars de l'entreprenariat» de Constantine Le projet d'une unité de production de probiotiques primé

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.