jeudi 19 octobre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Ould Abbés : "J'assume l'entière responsabilité des listes Abonnez-vous au flux RSS des articles

11 mars 2017
19:02
0 commentaire Une seule femme tête de liste,sur les 183 candidates

Le FLN a paré à toute éventualité de contestation en décidant de présenter ses têtes de listes au Centre international des conférences (CIC) et non pas au siège du parti.

 

Et c'est un Djamel Ould Abbes quelque peu gêné qui s'est présenté pur donner le modus operandi de la confection des listes électorales. Le SG du FLN a reconnu que tout s'est fait dans le black out total pour assurer la sérénité à l’opération. "Mouhafedh, membres du bureau politique ont fait des propositions et j'ai été le seul à trancher en dernier ressort." Et d'ajouter : " j'en assume l’entière responsabilité". Cela même s'il reconnait qu’il y a eu des tentatives de blocage de certaines listes. Tentatives vaines, selon lui. Il précisera également qu’il est comptable des résultats des élections concernant son parti.

Le SG du FLN s'est ensuite étalé sur le profil des candidats du parti dont 70% sont des universitaires. Cependant une seule femme tète de liste est à enregistrer. Il s'agit de l'actuelle ministre chargée des relations arec le Parlement. Il a fait état d’un nouveau mode de sélection basé sur des critères, dont le fondamental est l’engagement envers le président de République, en sus du niveau d’instruction et l’ancienneté dans le parti. Quant aux contestataires, Ould Abbes dira qu'il ne pouvait contenter tout le monde.

Par ailleurs il réfutera avoir perçu lui ou un membre du bureau politique un quelconque pot de vin. Il a d'ailleurs pris cette accusation comme un affront, une atteinte a son passe de condamné a mort. J'ai agi selon les instructions du président de la république qui a exigé toute la transparence dans l’élaboration des listes".

S’agissant des rumeurs sur la santé du chef de l’Etat, Ould Abbès dira qu’il va bien et qu’il l’avait vu récemment.

Enfin la rencontre s'est achevée par la prise d'une photo de famille avec les 48 têtes de listes.

F.Ababsa

Sur le même sujet
28mars 2017

Législatives 2017: Une étape décisive dans l’histoire de l'Algérie

14janv. 2017

Ould Abbès : «il faut retourner à la gestion de Messaâdia»

08mars 2017

Des membres du CC exigent la tête d'Ould Abbès

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.