jeudi 19 octobre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

MPA: Idir Benyounès tête de liste à Alger Abonnez-vous au flux RSS des articles

04 mars 2017
16:40
0 commentaire "Je suis fier d'appartenir au MPA"

Le coordinateur de la Fédération d’Alger du Mouvement populaire Algérien, Abdelhakim Bettache a indiqué ce samedi que Idir Benyounès, le frère du président du MPA sera tête de liste de la wilaya d’Alger lors des législatives prochaines. 

 

"Idir Benyounès est un algérien, fils de Chahid, un militant des droits de l'homme de la première heure, et aussi fait parti des fondateurs du MPA", a indiqué le coordinateur du MPA de la wilaya d'Alger, lors d’une conférence de presse organisée ce samedi au siège de sa fédération. Ainsi, indique M. Bettache, il est de son droit de se porter candidat et de se présenter aux législatives. «Je n'ai jamais été contre la candidature de Idir Benyounès ou quiconque qui milite dans les rangs du parti», affirme encore Bettache qui dira que le MPA exclue deux genres de personnes à savoir les Harkis et les terroristes.

Le choix de Benyounès à la tête de la liste d'Alger, selon le conférencier a eu lieu après la réunion de la commission de candidatures de la wilaya d'Alger qui a opté pour lui en tant que tête de liste. Ce choix a été validé, souligne Abdelhakim Bettache par la commission nationale de candidatures, et demain (dimanche) nous allons déposer notre liste auprès de la wilaya d'Alger. Le coordinateur du MPA de la wilaya d'Alger a renoncé à sa démission en déclarant qu’il « reste toujours militant au sein de la formation ». Cette décision a été prises après plusieurs réunions de la fédération d'Alger et une dernière tenue dans la journée d’hier avec les postulants et candidats de la wilaya d'Alger.

M. Bettache a tenu à expliquer le rififi au sein du MPA en disant que «certes des pressions et quelques conflits dans cette période, mais il n'a été jamais question de démissionner. Je suis devant vous en tant coordinateur du MPA dans la wilaya d'Alger, a affirmé Abdelhakim Bettache. Je continue à militer pour avoir de bons résultats lors des prochaines législatives. Ce qui s'est passé au MPA se passe souvent dans les grands partis politiques. «Quand il s'agit d'un parti comme le MPA, il est normal qu'il ait des mouvement au sein de ses rangs, explique Bettache», a-t-il soulignée. Ainsi, nous pouvons dire que notre parti crée il y a 5 années, est un grand parti démocratique de transparence, de débat et de mouvement.

Des sources du parti d'Amara nous affirment que la démission annoncée par Abdelhakim Bettache du MPA n'a pas été retenue par le chef du parti. Il est à noter que la commission de candidatures de la wilaya d'Alger a reçu 67 dossiers, dont 50% sont des femmes. Ainsi, le quotta des femmes dans la liste du MPA-Alger a dépassé la règle exigée la loi qui de 30%. En 2012, le MPA d'Alger a eu 4 sièges P/APC, 95 élus et dernièrement des dizaines d'élus ont rejoint le MPA, dont 4 P/APC et 8 élus de l'APW d'Alger.

Noreddine Izouaouen

Sur le même sujet
28janv. 2017

Le MPA vise la 2eme place aux législatives

28févr. 2017

Bettache serait démissionnaire du MPA

17juil. 2017

Démission collective au MPA

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.