dimanche 30 avril 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Les lycéens en grève Abonnez-vous au flux RSS des articles

19 déc. 2016
12:54
0 commentaire Le ministère observe un silence inquiétant

Après les enseignants, c’est au tour des élèves des lycées de débrayer. Ils ont entamé la dernière semaine du premier trimestre par une grève générale. Ils protestent contre le raccourcissement des vacances d’hiver

 

Celles-ci ont été réduites d’une semaine sur décision de la ministre de l’Education, alors que de tout temps, les vacances d’hiver comme celles du printemps sont fixées à 15 jours.  Ce matin, le siège du ministère de l’Education était en cadré par un important dispositif de sécurité, à quelques 200 m du lycée technique Ibn El Haithem de Rouisseau. Que les élèves ont déserté pour marcher vers cette annexe du ministère. « Mais nous n’avons pas été jusque-là, nous dira un jeune gréviste. Nous nous sommes arrêtés au niveau du terminus du tramway, puis nous avons rebroussé chemin. » Et d’ajouter : « Nous n’avons pas été violentés par les policiers, au contraire. Même les civils d’entre eux ont essayé de nous convaincre de regagner l’enceinte du lycée.» Le directeur dudit établissement s’est également mis de la partie, expliquant à ses «protégés», dont il a la responsabilité, dès lors qu’ils sont encore mineurs, que les grèves s’observent à l’intérieur de l’établissement. Ils ont été rejoints par les lycéens du chemin Vauban et de Belcourt

Pour l’heure, les contestataires ne décolèrent pas et comptent poursuivre leur mouvement jusqu’à ce que «Benghebrit revienne sur sa décision. Et en plus nous exigeons qu’un représentant du ministère dialogue avec nous. Le premier trimestre a été trop long pour nous, sans compter que les programmes sont trop chargés.» Du côté du ministère, c’est le silence absolu. 

Faouzia Ababsa

Sur le même sujet
20déc. 2016

Vacances scolaires : Nouria Benghebrit recule

16oct. 2014

Ils dénoncent la mauvaise nourriture et les conditions d'hébergement Les élèves du lycée des mathématiques de Kouba protestent

12janv. 2015

Suite à l'attentat contre Charlie Hebdo Une déferlante d'actes islamophobes en France

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.