jeudi 21 septembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Législatives: l’administration «assure» la neutralité Abonnez-vous au flux RSS des articles

30 janv. 2017
19:20
0 commentaire L'impérative neutralité signalée

Le secrétaire général du ministère de l'Intérieur, M. Hocine Maazouz a indiqué aujourd’hui à Constantine que la Constitution amendée sera le principal garant de la transparence et de la régularité des élections. 

 

En effet, Constantine a abrité la 2ème rencontre régionale s’inscrivant  dans le cadre de la préparation des prochaines élections législatives. 10 walis de l'Est du pays (El-Tarf, Annaba, Guelma, Souk-Ahras, Khenchela, Oum El Bouaghi, Tébessa, Mila et Constantine) se sont réunis sous la présidence du secrétaire général du ministère de l'Intérieur dans le but de cerner la situation de l'état d'avancement de la préparation administrative des prochaines législatives dans les wilayas indiquées. Cette rencontre a concerné  les cadres directement concernés par le vote, dont les secrétaires généraux des communes, les chefs de daïra, les directeurs  de la régulation, les inspecteurs généraux des wilayas et tous les cadres impliqués dans la préparation matérielle et humaine de l’élection.  M. Mazouz a souligné que la prochaine élection bénéficiera  des avantages offerts par les nouvelles technologies, dont l’actualisation des listes électorales, grâce au registre national de l’état civil qui évite la double inscription et facilite la radiation.

Le responsable n’a pas manqué de signaler la « neutralité » de l’administration en insistant sur le déploiement de tous les efforts nécessaires dans l‘objectif de réussir ce rendez-vous électoral.  Il a exhorté les walis à assainir les listes dans les meilleurs délais. Il a annoncé  à cet effet, l’élaboration d’une cartographie électorale réelle. De même M. Maazouz a demandé aux SG des communes la mise en place  de services  dédiés spécialement aux  élections  qui seront  encadrés  selon la composante électorale de chaque commune. Ces services seront dotés de tous les moyens nécessaires matériels et humains pour mener à bien leur tâche en insistant toutefois sur la formation des encadreurs et la nécessité de préserver leur impartialité et neutralité durant l’opération de vote.  De leur coté, les  walis n’ont pas hésité à  débattre des problèmes rencontrés sur le terrain et fixer des délais pour finaliser l'opération au niveau local et régional.

M.E.H

Sur le même sujet
15mars 2014

Préparatifs de l'élection présidentielle : le secrétaire général du MAE réunit les chefs de poste consulaire en Europe

26févr. 2017

Législatives: la HIISE œuvre à aplanir les difficultés pour un vote dans la transparence

19avril 2017

Législatives 2017 : la campagne électorale se déroule de "manière satisfaisante"

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.