vendredi 22 septembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Le FLN à l’assaut d’Alger Abonnez-vous au flux RSS des articles

29 déc. 2015
12:58
0 commentaire Déroulement des élections à la wilaya d’Alger

Ce matin au siège de la wilaya d’Alger 6 candidats étaient en lice pour la représentation aux sénatoriales. Le FLN, du RND, du MSP, du FFS  sont représentés chacun par un seul candidat en plus de deux indépendants dont un est issu du FLN, un cheval de Troie pour le RND.  

 

Le climat quelque peu tendu au vu des tractations et enjeux de cette élection laisse entrevoir une rude bataille entre le FLN et le RND. Ce dernier soucieux de garder son poids dominant au Conseil de la Nation, le premier par contre tente de renverser la vapeur.

Le FLN mène l’offensive en s’appuyant sur ses 400 élus locaux, semble jouer du velours au su des tractations et rapprochements avec les indépendants, dont  177 issus d'autres formations politiques. Le candidat FLN Benzaim Abdelouahab était confiant ce matin, au vu du nombre important d’élus hors FLN qui ont rejoint. «Nous sommes sûrs de décrocher une large victoire».

Du coté RND, l’on est moins optimiste, le candidat Mohamed Nanouche, reproche au vieux parti-unique l’usage de pratiques de non transparence. Il reste toutefois confiant en ses chances de garder le siège pour son parti. 

Le candidat du FFS, Mohamed Limani, quant à lui, accorde plus d’importance à la participation de son parti à cette élection qu’au poste lui-même, considérant que les conditions de transparences ne sont pas réunies. Une idée partagée pare le candidat libre Khaled Mekid, qui regrette que les résultats soient connus d'avance, accusant les élus du FLN de rachat des voix.

L’opération de vote prendra fin aujourd’hui à 17h et les premiers résultats seront communiqués ce soir  à partir de 22h. Pour rappel, ces élections se déroulent sous le contrôle d'une commission composée de juges et d’élus de différentes formations.

Pour rappel, quelque 40.000 élus locaux issus de 45 formations politiques siégeant au niveau de 1 541 Assemblées populaire communales (APC) et de 48 Assemblées populaires de wilaya (APW), outre les indépendants ont procédé ce mardi à l’élection des 48 nouveaux membres de la chambre haute du Parlement.

Outre les 48 membres désignés dans le cadre du tiers présidentiel, le Conseil de la nation est actuellement constitué de 96 autres membres appartenant notamment au Rassemblement national démocratique (RND avec 45 membres), Front de libération nationale (FLN avec 41), Front des forces socialistes (FFS), Mouvement de la société pour la paix (MSP), Front national algérien (FNA) avec 2 membres chacun ainsi que 2 indépendants.

 

khelifa Litamine

Sur le même sujet
30déc. 2015

Le FLN : domine le Conseil de la Nation

28janv. 2017

Le MPA vise la 2eme place aux législatives

29déc. 2015

Sénatoriales : Echec cuisant du FLN à Bordj

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.