jeudi 14 décembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Le duo FLN-RND domine plus des 2/3 des communes Abonnez-vous au flux RSS des articles

24 nov. 2017
17:00
0 commentaire Les partis islamiques perdent du terrain

Sans surprise et comme pour les dernières locales, le vieux parti et le RND ont confirmé leur domination sur les institutions élues. Toutefois, la surprise a été créée par Betache le transfuge du MPA qui, a su garder la commune d’Alger surpassant la cinquantaine de partis en lice. 

 

 

Les deux ténors du paysage politique en l’occurrence FLN et RND ont comptabilisé 1054 communes sur un total de 1541 que compte le pays.  Ils ne laisseront que 487 communes aux autres.

Reste que le parti FLN est celui qui confortera le mieux sa place au sein des institutions élues au niveau local, il passe de 159 APC, arrachées en 2012 à 603 communes. Idem pour les assemblées de wilayas le vieux parti a eu 711 sièges soit un taux de 35, 48%, beaucoup plus que lors du mandat précédent. Le vieux parti, depuis maintenant trois mandats ne cesse d’avancer renforçant à chaque échéance sa suprématie sur le RND. Ce dernier, maintient sa deuxième place toutefois confortée avec 451 communes soit, un taux de 26, 21%.

Ces élections locales ont toutefois fait émerger des formations de création récentes comme le Front El Moustakbal qui a surpris par le score enregistré de 71 communes et la quatrième place en termes de sièges dans les APW.  

Le recul est observé particulièrement chez les partis de la mouvance islamiques dont le MSP qui, bien qu’il a amélioré sa présence dans les institutions locales avec 49 communes et 152 sièges dans les APW ce qui, constitue du vue de comptable une percée notable du fait qu’il ne détenait jusque-là que 10 communes accuse tout de même un recul politique certain. Occupant depuis toujours la troisième place, il s’est fait, cette fois sérieusement distancé par des formations nouvelles comme le Front El Moustakbal et le MPA qui le précèdent dans le classement des communes. Il reprend sa troisième place en termes de sièges dans les APW pour se trouver coude à coude avec le Front El Moustakbal et Taj qui, lui aussi a fait montre de performances.  L’alliance Nahda-Adala n’a pas fait mieux, seulement 8 communes pour cette alliance qui, malgré le capital expérience elle, s’est faite distancée par les tous nouveaux.  

Le FFS qui détenait jusque-là, la majorité sur 11 communes a lui aussifait une belle percée en s’accordant 64 communes, améliorant largement son score par rapport au petit frère le RCD avec 27 communes de plus. Le FFS et le RCD vont encore une fois se disputer l’assemblée communale de Tizi avec un indépendant qui, au su du nombre de voies va présider cette assemblée

Enfin, le taux définitif de participation a été de 46, 83% pour les APC et de 44, 96% pour les APW.  Un légèrement plus élevé que ceux enregistrés lors des deux consultations précédentes ou le taux de participation des électeurs était de 44,27% en 2012 et de 43, 47% en 2007. 

Lakhdar Aizouni

Sur le même sujet
30nov. 2012

Elections locales La percée surprenante du MPA

30nov. 2012

Elections locales Le FLN en tête

30nov. 2012

Elections locales Le FLN en tête

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.