jeudi 29 juin 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

La commission Derbal enquête Abonnez-vous au flux RSS des articles

09 mars 2017
10:17
0 commentaire M. Derbal, président de la HIISE

La Haute instance indépendante de surveillance des élections instituée par la révision constitutionnelle compte en son sein 200 magistrats et 200 membres de la société civile.

 

Ces 400 membres ont été nommés récemment par décret présidentiel, conséquemment à tous les textes afférents à cette instance. Mais à peine installée et ses démembrements mis en place au niveau local quelle est branlée par des pratiques, que d’aucuns estiment pour le moment isolées.

Il s’agit en fait, et la révélation en a été faite par Lakhdar Benkhelaf, député sortant de l’opposition dans une émission télévisée ce matin, d’un membre de ladite instance qui se retrouve également candidat sur une liste électorale dans la Wilaya de Sidi Bel Abbès. Ce qui est contraire à la loi et en violation avec l’ensemble de la règlementation.

Sans aller jusqu’à remettre en cause la crédibilité de la structure présidée par Abdelwahab Derbal, l’opposition exige que des mesures soient prises à l’encontre du contrevenant, comme cela a été fait à l’encontre d’un membre de l’instance à Constantine au titre de la société civile et qui était en même temps candidate sur la liste du RND. Elle fut immédiatement démise.

Pour le cas de Sidi Bel Abbès, le secrétaire général de la HIISE a dépêché une commission d’enquête sur les lieux pour s’enquérir de la situation et prendre les mesures nécessaires qui s’imposent. En tout cas, il s’est engagé auprès des contestataires.

F. A

Sur le même sujet
06févr. 2017

Utilisation des moyens de l’Etat : Derbal menace

14févr. 2017

Législatives 2017: Installation des membres de la permanence d'Alger de la HIISE

29mars 2017

Derbal appelle au respect de la loi

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.