samedi 22 septembre 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Justice : Le président de la république note l’avancée du secteur Abonnez-vous au flux RSS des articles

24 mars 2018
13:35
0 commentaire rapprocher "la justice du citoyen en lui facilitant son accès", a instruit le président

Le président de la république s’est adressé aujourd’hui, à l’occasion de la célébration de la journée nationale de l'avocat pour souligner les avancées du secteur de la justice dont il dira, a franchi  d'importants pas « grâce auxquels nous pouvons parler d'un système judiciaire moderne apte à répondre  aux besoins de la société algérienne ». 

 

Dans son message, lu en son nom par le ministre de la Justice, garde des sceaux, le président a abordé la fiabilité de la réforme de ce secteur  en rappelant  que « l'instance judiciaire s'est dotée de toutes les conditions pour asseoir son autorité et son indépendance, en accord avec les principes constitutionnels, pour la consolidation de sa place et de son rôle dans la régulation et l'encadrement de la vie publique ». le fruit de cette réforme est aussi la réalisation de structures judiciaires dans tout le territoire national dotées de moyens tant humains que matériels à même de répondre aux besoins des citoyens et ce, « conformément à la loi et la préservation des droits fondamentaux et des libertés individuelles et collectives », dira le président de la république.  Dans son message, il mit l’accent sur la réforme de la loi portant organisation de la profession d'avocat promulguée en 2013 «  intervenue dans le sillage du processus intégré de réformes de la justice et en réponse à une demande insistante des avocats qui ont eu l'occasion d'enrichir et de débattre de son projet pour remédier aux insuffisances relevées par l'expérience ».  les avancées, fruits de l’ensemble des réformes opérées sur le secteur sont aussi visible sur la qualification des magistrats et du personnel du secteur de la Justice qui, « ont acquis, grâce à cet effort, un haut degré de qualification et de professionnalisme, d'où une amélioration du niveau des prestations en termes de qualité et de traitement des affaires dans des délais raisonnables ». ce qui ne manqua pas de rapprocher « la justice du citoyen et en lui facilitant son accès, à travers l’ensemble du territoire national, et en introduisant des méthodes développées et de nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC) pour l’amélioration des conditions de travail et la garantie de sa transparence ». Le  secteur a enregistré des avancées notables en matière de consolidation de la sécurité juridique et judiciaire, notamment à travers la mise en adéquation du dispositif juridique avec les nouvelles dispositions constitutionnelles, à l'image des lois instituant de nouveaux organes constitutionnels, dont la majorité a trait à la protection et à la promotion des droits de l’Homme » a en outre relevé le président de a république.

Il nota enfin l’attachement des hommes de loi à la constitutionnalité du service « et à l'application souveraine, indépendante et impartiale des lois dans le cadre de la conviction profonde de promouvoir et développer les droits et les libertés et poursuivre l'entreprise d'assainir la société de toutes les irrégularités et de tous les fléaux ».

C’est à titre qu’il appela  tous les autres secteurs concernés à  « œuvrer, chacun dans son domaine de compétence, à accorder à cette démarche la diligence requise et élaborer les projets de texte qu'il convient de préparer en vue de leur adaptation aux nouvelles dispositions constitutionnelles »

 

               

               

A. M/APS

Sur le même sujet
11janv. 2016

Texte intégral du conseil des ministres

31mai 2016

Communiqué intégral du Conseil des ministres

31oct. 2015

Dans un message adressé à l'occasion de la commémoration du 1er Novembre Bouteflika annonce l'essentiel de la nouvelle constitution

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.