dimanche 19 novembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Elections : l’appel du président à un vote massif Abonnez-vous au flux RSS des articles

19 févr. 2017
09:01
0 commentaire M. Abdelaziz Bouteflika

C’est la hantise de l’écrasante majorité des partis qui ont décidé de participer aux élections législatives, prévues le 4 mai prochain, mais aussi celle des autorités : une éventuelle défection de l’électorat ce qui inexorablement écornera la crédibilité du futur Parlement dont le rôle n’a pas déjà bonne presse auprès de l’opinion.

 

Et rien de plus emblématique de cette crainte que les électeurs tournent le dos au prochain scrutin, que ne manquerait pas inévitablement d’encourager la chute brutale du pouvoir d’achat, que cette «incursion» intempestive du président dans le débat sur les prochaines élections. Dans un message lu en son nom par son conseiller, Mohamed Ali Boughazi, à l’occasion de la journée nationale du chahid, Abdelaziz Bouteflika a appelé les jeunes, dont tout le monde sait qu’ils constituent l’essentiel du gisement électoral et qui demeurent réfractaires aux rendez-vous électoraux, à se rendre massivement aux urnes. «Au moment où nous célébrons les gloires de notre pays en cette journée nationale du chahid, notre peuple s’apprête à une autre échéance électorale pour élire ses représentants à l’Assemblée populaire nationale (APN). Et je voudrais saisir cette occasion pour exhorter les enfants de mon pays à exercer leur droit pour choisir leurs représentant en se rendant massivement aux urnes dans le cadre des garanties prévues par la Constitution et la loi consacrant le respect de leur choix libre et souverain », a déclaré le président de la république.

Même s’il ne focalise pas sur les garanties réclamées par l’opposition pour un scrutin transparent, le président préfère titiller l’égo des jeunes, notamment après qu’ils aient refusé de s’engager dans des «entreprises relayées par les réseaux sociaux» dont l’objectif serait, à ses yeux, de déstabiliser l’Algérie dans une allusion probablement aux évènements qui ont secoué particulièrement Bejaia au début de l’année. «Le succès de la bataille de l’avenir est tributaire de la préservation des acquis des générations successives. Nous sommes conscients et convaincus que notre peuple, dans toute sa composante et notamment sa jeunesse, pétri d’un esprit nationaliste infaillible puisé dans les sacrifices de nos valeureux Chouhada ne succombera pas à des machinations et autres complots ourdis outre-mer et relayés par divers supports médiatiques», affirme le président Bouteflika.

Selon lui, «en ignorant les détracteurs, les adeptes du chaos et autres esprits sceptiques et malveillants tendant à occulter les acquis réalisés au profit du peuple, notre jeunesse a prouvé qu’elle était lucide quant aux menaces de l’heure». Et d’ajouter : «Elle ne peut être leurrée car immunisée culturellement, idéologiquement et politiquement, consciente de ses responsabilités vis-à-vis de sa patrie et de son peuple et prête plus que jamais à défendre le pays et à préserver, promouvoir et développer ses réalisations.» Comme pour rassurer de l’avenir du pays, dans ce contexte économique difficile, il suggère que les réformes engagées vont donner leurs fruits. «Par la rationalisation de nos dépenses, l’amélioration de la gouvernance de notre pays, la mise en œuvre des différentes réformes prévues et la promotion de la valeur du travail, valorisée par l’Islam, l’Algérie viendra à bout de la crise à laquelle elle est confrontée du fait des fluctuations des marchés internationaux et se hissera, par l’aide d’Allah, au rangs des pays émergents pour réaliser ainsi le rêve de nos valeureux Chouhada et parachever la Déclaration de la Glorieuse révolution du 1er Novembre», assure-t-il. Avant de promettre, dans un clin d’œil à l’opposition, que l’Etat algérien s’attelle à promouvoir les institutions en associant toutes les franges de la société. «Nous continuons à œuvrer inlassablement à la concrétisation de l’Etat des institutions en associant tout un chacun, opposition et société civile, aux décisions majeures relatives à chaque échéance », conclut le président.

Sofiane Tiksilt

Sur le même sujet
17févr. 2015

Message du président Bouteflika (TEXTE INTEGRAL)

08mai 2012

Abdelaziz Bouteflika à partir de Sétif « Votez pour faire face à la Fitna »

31mai 2016

Communiqué intégral du Conseil des ministres

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.