vendredi 28 avril 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

L’annonce du nouvel Exécutif imminente
Des retours et des surprises Abonnez-vous au flux RSS des articles

05 mai 2014
14:05
0 commentaire Abdelmalek Sellal, Premier ministre

La composition du gouvernement Sellal, reconduit dans ses fonctions lundi dernier, fait déjà la Une de la presse nationale qui distille au compte-goutte certains noms de ministres qui seraient choisis pour mettre en application la feuille de route tracée par le président de la République.

 

Alors que les portefeuilles des Affaires étrangères, les Ressources en eau, l’Intérieur, l’Habitat, les transports, restent entre les mains de leurs actuels détenteurs, les autres départements changent de ministres.

Ainsi, Abdesselam Bouchouareb, ex-directeur de la communication de la campagne de Abdelaziz Bouteflika, fait son retour au gouvernement après avoir occupé le poste de ministre de l’Industrie et de la restructuration en septembre 1996 en remplacement de Mourad Benachenhou. L’ex-président du conseil national économique et social va occuper le poste de ministre de l’industrie et des Mines. Mohamed Djellab, ex-patron du CPA, ex-administrateur de Khalifa Bank et qui occupait jusqu’à aujourd’hui le poste de ministre délégué auprès du ministre des Finances, chargé du budget, devient le premier argentier du pays en remplacement de Karim Djoudi.

Le directeur de l’orientation au niveau du ministère des Affaires religieuses, Mohamed Aïssa prend les destinées de ce département à la place de Bouabdallah Goulamallah qui a dirigé le ministère depuis dix-sept ans. L’autre ministre à avoir passé plus d’une décennie dans l’Exécutif est Khalida Toumi qui vient d’être remplacée par la cinéaste Nadia charabi. Dans ce remaniement partiel, Mohamed Benmeradi cède son poste du Travail et de la Sécurité sociale à son collègue Mohamed El Ghazi, ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la Réforme du service public.

Nouria Zerhouni, la première femme algérienne à occuper le poste de wali, et qui a dirigé les wilayas de Tipasa et d’Ain Témouchent, s’est vue confier le ministère du Tourisme en remplacement de Hadj Saïd donné pour partant.

Les Travaux publics ont été confiés à l’ex-DUCH d’Alger et actuel wali de Relizane à la tête de laquelle il ne sera resté que deux mois. Il s’agit de Abdelkader Kadi. Quant au département de la Communication, c’est l’ex-journaliste sportif Hamid Grine qui en est l’héritier en remplacement de Abdelkader Messahel. Quant au député et ex-président de la commission des finances de l’Assemblée populaire national, Khelil Mahi, il remplacerait Mahmoud Khoudri au ministère chargé des Relations avec le Parlement.

Le portefeuille du commerce dirigé depuis 4 ans par Mustapha Benbada est confié à Amara Benyounès qui quitte l’Industrie. Mohamed Tahmi, pour sa part garde uniquement le portefeuille du sport, cédant celui de la jeunesse à Abdelkader Khemri ex-PDG de l’ANEP. Tandis que Chérif Abbès s’en va pour laisser les destinées des moudjahidine à Tayeb Zitouni.

Faouzia Ababsa

Sur le même sujet
14mai 2015

Remaniement ministériel Les nouveaux venus du gouvernement Sellal

11sept. 2013

Le président remanie le gouvernement Sellal toujours Premier ministre

11sept. 2013

Nouveautés dans le staff de Sellal Quatre walis rejoignent l’Exécutif

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.