mercredi 18 octobre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Des candidates fantômes mises en demeure Abonnez-vous au flux RSS des articles

17 avril 2017
19:53
0 commentaire Une première dans l'Algérie indépendante

Elles sont parfois têtes de listes de leur formation politique, mais restent invisible sur les affiches placardées sur les panneaux.

 

C’est en effet inédit dansl’histoire de toutes les élections qu’a eu à organiser le pays depuis l’indépendance. On n’a jamais vu des listes de candidats comprenant des femmes dont les visages sont cachés. Pourtant, cela s’est fait à l’occasion de la tenue des législatives prévues le 4 mai prochain. Des noms de candidates apparaissent sur les affiches, mais leur visage est masqué (la couleur unie de la peau étant la plus prisée).

Cela n’a pas été sans susciter l’étonnement de potentiels ou pas électeurs qui se sont interrogés sur cette nouvelle pratique. Même le front des forces socialistes, supposé être un parti laïc a placardé des affiches où certaines de ses candidates sont invisibles.

A l’affût, pour le moment, du moindre dépassement dont cette pratique n’est pas passée inaperçue, la haute instance indépendante des élections, a saisi les partis concernés pour «se rattraper».

Il s’agit du Front des forces socialistes (FFS), qui a bien sûr vite fait de les retirer devant  l’indignation de ses militants et sympathisants, l’union Ennahda-Adala-Bina, le Front national algérien (FNA), le Front algérien pour le développement, la liberté et la justice (FADLJ) et le Front du Militantisme nationale(FMN).

«Ce type de dépassement était dangereux et contraire aux lois et à la Constitution, surtout que ces femmes se portent candidates pour représenter le peuple au sein de l’Assemblée populaire nationale et le citoyen a le droit de connaitre la personne à qui il donne sa voix», a déclaré M. Noui, membre de la HIISE . Plutôt dans la journée d’aujourd’hui, le président de cette instance s’est dit outré par ce genre de dérapage. «C’est contraire à la loi », a-t-il affirmé à une chaîne de télévision privée.»

Faouzia Ababsa

Sur le même sujet
26mars 2014

Campagne électorale Certains candidats boudent les panneaux d’affichage

29déc. 2015

Le FLN à l’assaut d’Alger

25mars 2017

Numérotation nationale unifiée des listes de candidats

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.