dimanche 28 mai 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Derbal : «des vides juridiques à combler» Abonnez-vous au flux RSS des articles

01 mai 2017
13:17
0 commentaire La HIISE a tiré les enseignements

Le président de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE) a esquissé aujourd’hui un premier bilan de la campagne électorale.

 

Beaucoup d’irrégularités et de violations de la loi ont été constatées par l’instance mais sans grande gravité. M. Derbal citera entre autres exemples, l’affichage anarchique, l’exploitation illégale des espaces publics, publication de publicité par un candidat dans les journaux, etc. Des dépassements ont également été commis par l’administration. Mais là aussi, comme pour les partis, Derbal s’est gardé d’incriminé l’institution en tant que telle ou les responsables des partis politiques, préférant mettre cela sur le compte d’actes individuels et isolés.

Le président de la HIISE a déploré le fait que certains partis et /ou candidats aient refusé, dans certain cas de se soumettre à la loi après leur saisine. Mais pas que. L’ex-ministre chargé des Relations avec le Parlement a affirmé que certains magistrats n’ont pas déclenché l’action publique après en avoir été saisis par la HIISE. Alors que la loi autorise y compris l’autosaisine.

Cependant, Derbal demeure positif et optimiste. « C’est une première expérience, dira-t-il, à travers laquelle nous avons fait des constats, comme les vides juridiques. » Et d’ajouter : « Nous avons des proposition à faire pour les combler afin que les élections soient mieux organisées. » Le président de la HIISE citera par exemple les formulaires de collecte de signatures qui se ressemblent, alors qu’il serait plus judicieux selon lui, d’opter pour les couleurs. « Cela permet de différencier les partis des indépendants et éviter l’achat des signatures. Le tribunal administratif devrait, selon l’invité du Forum de la radio nationale, lorsqu’il est saisi en cas de refus d’une candidature statuer et dans la forme et dans le fond et pas seulement dans la forme.

En somme Abdelouahab Derbal a estimé que la campagne s’est déroulée dans de bonnes conditions et salué les partis qui ont appelé à un vote massif « pour leurs candidats, mais surtout pour l’Algérie. » c’est ce qu’il appelle avoir le sens des responsabilités.

Faouzia Ababsa

Mots-clés
Sur le même sujet
19avril 2017

Législatives 2017 : la campagne électorale se déroule de "manière satisfaisante"

14mai 2017

Derbal: Les lois sont à revoir

14mars 2017

Législatives: Six personnes incarcérées pour fraude

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.