jeudi 14 décembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Coopération algéro-française : 10 accords seront signés Abonnez-vous au flux RSS des articles

07 déc. 2017
13:41
0 commentaire Un nouveau document cadre de partenariat pour 2018-2022

Depuis, ce matin, à Paris et sous la coprésidence des premiers ministres algérien et français le Comité Intergouvernemental de haut niveau algéro-français (CIHN) a entamé ses travaux.

 

Le renforcement du partenariat économique et l'identification de nouvelles perspectives d'investissement continue la clé de la cette 3ème session dont il est attendu qu’elle débouche sur des pistes concrètes de coopération économique devant donner suite au partenariat algéro-français. Les deux parties auront à l’occasion à s’accorder sur un nouveau document cadre de partenariat (DCP) pour la période 2018-2022.

Ce cadre de concertation est né à Alger à la faveur de la Déclaration d’Alger sur l’amitié et la coopération entre l’Algérie et la France, signée en 2012 par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika et l'ex président français, François Hollande.  Dix accords de coopération dans notamment le secteur de  l’industrie, de la formation professionnelle, la santé et les PME devront être signés  l’issue de cette rencontre.

Les travaux co-présidés par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, et son homologue français, Edouard Philippe feront suite à la quatrième réunion du Comité mixte économique franco-algérien (COMEFA) tenue il y’a moins d’un mois à Alger lesquels travaux ont été sanctionnés alors par la signature de trois accords de partenariat et de coopération économiques dont la conclusion du projet Peugeot Algérie.

A. M

Sur le même sujet
20déc. 2012

Coopération algéro-française Un accord en vue sur le gaz de schiste

10déc. 2012

Partenariat Des PME françaises interressés par le marché algérie

24oct. 2015

3ème session du Comité mixte économique algéro-français Conclusion de 8 accords de partenariat ce lundi à Paris

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.