vendredi 18 août 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Bouteflika remet le gouvernement sur rail Abonnez-vous au flux RSS des articles

08 août 2017
14:00
0 commentaire Le président veut que la campagne anti-hommes d'affaires cesse

Le président de la République n’est pas content des décisions prises par le gouvernement, deux mois après la nomination d’Abdelmadjid Tebboune comme premier ministre.

 

Des décisions agaçantes pour le chef de l’Etat qu’il a qualifiées de réelle provocation et de harcèlement à l’encontre des hommes d’affaires. Selon la télévision Ennahar, Abdelaziz Bouteflika a été destinataire de plusieurs rapports faisant état d’instructions données aux banques pour financement exclusivement les Logement publics locatifs (LPP) et de geler les crédits bancaires. Il est également fait état dans ses plaintes émanant apparemment d’opérateurs économiques, d’instructions verbales portant sur l’envoi de commissions mixtes regroupant les finances et le commerces pour enquêter sur les terrains attribués aux investisseurs. Bouteflika reproche à Tebboune « d’exercer des pressions sur les walis concernant le foncier industriel. » Le chef de l’Etat a estimé que les choix du gouvernement donnent une mauvaise image aux observateurs étrangers. Il a également émis des réserves quant au recours par le gouvernement à la publicité pour expliquer le programme de l’Exécutif.

Par ailleurs, le chef de l’Etat a demandé à son Premier ministre de mettre « un terme à l’anarchie dans la prise des dernières initiatives ». Le Premier ministre est invité par le président de la République à libérer la totalité des containers en souffrance avant la décision de l’instauration des licences d’importation et instruit le ministère des Finances d’examiner de manière urgente tous les dossiers concernés. D’autre part, il demande au Premier ministre de cesser de faire croire qu’il « existe une campagne officielle contre les hommes d’affaires» .

Enfin, le président de la République a ordonné au Premier ministre de recourir à la loi pour traiter les déviations et insisté sur le caractère urgent de l’application de ses instructions et les généraliser à l'ensemble des départements ministériels.

Faouzia Ababsa

Sur le même sujet
15août 2017

Fin de fonctions pour Tebboune

24mai 2017

Abdelmadjid Tebboune nommé Premier ministre

14juin 2017

Réunion du Conseil des ministres (communiqué intégral)

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.