jeudi 23 mars 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

14 mois après le dépôt du dossier
Benflis obtient l’agrément de son parti Abonnez-vous au flux RSS des articles

09 sept. 2015
14:07
0 commentaire M. Ali Benflis

Talaie El Hourriyet est désormais un parti légal et peut activer. Il a, en effet, obtenu son agrément hier de la part du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales qui a constaté la conformité de la procédure requise par la loi pour la création d’un parti politique. Le département de M. Bedoui a accordé l’agrément le jour d’anniversaire d’Ali Benflis.

 

Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, Ali Benflis fait part des difficultés rencontrées par sa formation politiques. « Cette décision (d’octroi de l’agrément-ndlr) donne la mesure de l’envergure et de la diversité des contrariétés et des obstacles dont est parsemé le chemin de la reconnaissance et de l’acceptation du pluralisme politique dans notre pays», lit-on dans le document transmis à notre rédaction. Lequel sous-entend que l’administration n’a pas remis le quitus de gaieté de cœur. Un quitus dont le mérite, estime l’ex-candidat aux présidentielles d’avril 2014, revient « aux militantes et aux militants de Talaie el Hourriyat. Car ils ont eu raison de ces contrariétés et de ces obstacles face auxquels la constance, la détermination et la persévérance n’ont jamais fait défaut. »

L’ex-chef du gouvernement ne manque pas de « contextualiser » l’agrément de son parti. « L’agrément obtenu par notre parti intervient dans le contexte d’une crise globale sans précédent connu dans l’histoire moderne de notre pays (…). Une crise, poursuit encore Ali Benflis, qui est « le produit de la conjonction d’une vacance du pouvoir, de l’illégitimité des médiations politiques, économiques et sociales et de la carence avérée des institutions. » Et d’ajouter : « Cette crise représente la source principale de toutes les menaces quant à la stabilité et à la pérennité de l’Etat national qui est confronté à une impasse politique, à un délitement économique et à une dévitalisation de la société dans son ensemble. »

Aussi, Talaie El Hourriyet entend-il « prendre toute sa part, aux côtés des autres forces vives de la Nation, en vue d’apporter la contribution attendue de lui dans l’œuvre de redressement national auquel aspire légitimement notre grand peuple.. »

En conclusion, le nouveau parti a exprimé sa solidarité « avec les autres formations politiques encore privées de l’accès à l’action politique et de leurs droits légaux de participer à la vie politique de la Nation.» 

Faouzia Ababsa

Sur le même sujet
15sept. 2015

Ali Benflis commente les changements au sein de l’armée "Le général Toufik n’a jamais fait pression sur moi"

28sept. 2015

Il les a reçus aujourd’hui au siège de Talaie El Hourriyet Les partis non agréés se plaignent à Benflis

09janv. 2017

Ali Benflis: "Nous ne sommes pas les ennemis du pouvoir"

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.