mardi 21 novembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

30 ans de travail: encore vacataires Abonnez-vous au flux RSS des articles

24 oct. 2017
16:16
0 commentaire Les pouvoirs publics concernés aux abonnés absents

1 100 agents de la commune d’Oran occupent des postes sans aucune garantie légale depuis une trentaine d’années, croit-on savoir d’une source syndicale de cette collectivité locale. Cette situation de précarité qui perdure depuis des décennies est devenue très préoccupantes.

 

L’on saura que certains de ses agents, de guerre lasse, ont fini par jeter l’éponge et quitter, d’autres sont morts sans jouir d’un véritable statut de travailleur, «alors il est de notre devoir de tout entreprendre pour l’intégration. Certes, le nombre de saisonniers qui était de 3 000 a fondu, comme neige au soleil, depuis 2014 pour se stabiliser au nombre de 1 100, mais ceci n’est plus tolérable», insistera notre interlocuteur.

En effet, les agents concernés interviennent au niveau de tous les services de la commune et si, dira un autre interlocuteur, «ils sont là depuis plus de 25 ans, c’est que leur employeurs à besoin d’eux et que leurs postes existent réellement ? Alors pourquoi persiste-t-on à les maintenir dans des statuts précaires ?»Notre interlocuteur nous confiera que les représentants des travailleurs ont saisi toutes les instances concernées par ce problèmes notamment le ministère de l’intérieur et des collectivités locales, la wilaya, etc… et s’engage à faire de cette question une revendication prioritaire pour dira-t-il : « ses agents finissent leurs parcours dans la dignité.»

SaouBoudjemâa

Sur le même sujet
28juin 2016

Les APC partiellement paralysées

12août 2015

Après plus de 10 jours de grève La protestation gagne en intensité à El Hadjar

23mai 2012

Gare d’Oran Les cheminots en grève

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.