jeudi 19 octobre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

La reprise de la pêche au corail effective dès 2017 Abonnez-vous au flux RSS des articles

23 oct. 2016
15:45
0 commentaire La pêche au corail est suspendue en Algérie depuis 200.

Le ministre de l'Agriculture, du développement rural et de la pêche, Abdesselam Chelghoum a fixé aux cadres de son département l'année 2017 comme dernier délai pour lancer l'exploitation du corail et fin 2016 pour le parachèvement du cadre juridique.

 

La déclaration a été faite à l’APS par le Directeur Général de la pêche au ministère de l'Agriculture, du développement rural et de la pêche, Taha Hamouche, soulignant que  sa Direction a reçu des instructions fermes à l'effet de respecter les délais fixés pour lancer l'exploitation de cette richesse dont la pêche est suspendue depuis 2001. Pour le responsable, cette activité sera lancée dans l’objectif de «renforcer l'économie nationale par d'autres revenus hors hydrocarbures ».

Les responsables du secteur visent l’organisation de la filière et relancer la pêche pour préserver et protéger cette richesse de la pêche illicite. « Cette richesse sera un appui économique dans la mesure où elle permettra de créer de nouvelles opportunités de travail d'une part et de nouvelles ressources pour le trésor public d'autre part », explique M. Taha Hamouche.

Selon le même responsable, la durée d'exploitation de la concession en matière de pêche au corail est de 5 ans au maximum, au bout desquelles les périmètres d'exploitation seront fermés et mis en jachère pour une période minimum de 20 ans. Pour le quota annuel maximum autorisé par concession, il est au prorata du nombre de concessionnaires admis, sans toutefois dépasser 3.000 kg par périmètre d'exploitation.

La pêche au corail est ouverte successivement par un système de rotation dans deux zones (Est et Ouest), organisées en deux périmètres à raison de 30 concessionnaires par périmètre au maximum. La zone Est couvre le littoral de la wilaya d'El Tarf (30 concessionnaires).

Quant à la zone Ouest, elle comprend les wilayas de Skikda et de Jijel (15 concessionnaires pour chaque wilaya). Le débarquement du corail pêché dans les périmètres d'exploitation s'effectue au niveau des ports d'El Kala, d’Annaba, de Boudis (Jijel), de Bejaia, de Stora (Skikda), de Dellys, de Ténès, de Mostaganem et de Beni Saf.

Concernant les mesures juridiques prises dans le cadre de la reprise de la pêche au corail, un décret exécutif N° 15-213 fixant les modalités et conditions de pêche au corail a été promulgué en date du 26 août 2015. Ce dernier renferme 25 textes réglementaires répondant à des normes scientifiques et études spécifiques. Ces textes comprennent 21 textes d'application et 4 arrêtés interministériels, a précisé M. Hamouche, soulignant que ce cadre juridique fixait les conditions et modalités d'exploitation, à savoir la durée, les moyens utilisés, les périodes, les normes scientifiques et techniques relatives à la nature du corail ainsi que les plongeurs professionnels chargés de la pêche et de la formation.

N.I

Sur le même sujet
22août 2017

Pêche au corail: trois arrêtés interministériels fixent les conditions

22sept. 2013

Après 13 ans de fermeture Reprise de la pêche au corail en 2014

18janv. 2014

Les professionnels contre la réouverture de la pêche au corail prévue en avril 2014

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.