mardi 24 octobre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Investissement dans le domaine de l’aquaculture
400 projets à l’horizon 2020 Abonnez-vous au flux RSS des articles

10 nov. 2013
16:39
0 commentaire Une production prévisionnelle variant entre 20.000 et 78.000 tonnes

Pas moins de 400 projets sont prévus, d’ici l’année 2020, dans le domaine de l’aquaculture dans le cadre d’un programme mis en place par le ministère de la Pêche et des Ressources halieutiques.

 

Ces projets permettront une production variant entre 20.000 et 78.000 tonnes de poissons par an et vont générer pas moins de 10.000 postes d’emplois permanents, selon la tutelle.

Dans un premier temps, le programme prévoit le lancement de 23 projets et qui débuteront l’année prochaine. Ces projets seront renforcés par une dizaine d’autres, à moyen terme, pour arriver à une production de près de 18.000 tonnes de poissons et la création de 1000 postes de travail.

Actuellement, deux opérateurs produisent en mer quelque 950 tonnes en loup et daurade et un troisième, à Ouargla, qui produit 170 tonnes de poisson d’eau douce, essentiellement du tilapia. Une production nationale qui place l’Algérie pas très loin de ses voisins.

L’aquaculture en Algérie commence à se développer ces  dernières années, mais souffre encore d’une inadaptation du système de formation aux besoins réels du secteur et d’une insuffisance en matière de travaux de recherche en aquaculture, selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

La  consommation du poisson dans notre pays se situe entre 4,5 et 5 kilos par an et par habitant, tandis que la moyenne mondiale est estimée à 12 kilos par an et par habitant.

Nabil Nehlil

Mots-clés
Sur le même sujet
20juin 2012

Région Les jeunes appelés à investir dans l’aquaculture à El Tarf

30mai 2012

Ain Témouchent Lancement d’une ferme aquacole

22déc. 2013

Production aquacole L’Algérie table sur 78.000 tonnes d’ici 2020

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.