jeudi 16 août 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Importation
Vers la hausse de la taxe douanière sur les produits finis Abonnez-vous au flux RSS des articles

29 sept. 2015
18:31
0 commentaire Abdessalem Bouchouareb, le ministre de l'Industrie

Lors de sa visite de travail et d'inspection dans la wilaya d'Oran, le ministre de l'Industrie et des mines Abdessalem Bouchouareb a indiqué que la taxe douanière sur les produits finis importés sera revue à la hausse avec l’amélioration de la production nationale.

 

Selon le ministre, la hausse de la taxe douanière sur les produits finis à l’importation permettra aux producteurs locaux de bénéficier d’un avantage concurrentiel sur le marché national, précisant que cette mesure ne sera mise en exécution qu’une fois la production nationale ait atteint un niveau de satisfaction appréciable.  

Cela devrait concerner essentiellement les produits issus des 13 filières sur lesquelles comptent les pouvoirs publics pour relancer le secteur industriel. Ces filières vont participer foncièrement à la diversification et au développement de l'économie nationale, a-t-il soutenu. « Nous allons offrir des avantages pour les investisseurs. Nous allons apporter tout le soutien nécessaire aux investisseurs», a-t-il déclaré avant d'ajouter que « la Banque d'Algérie a donné des instructions aux banques pour accompagner les opérateurs économiques dans la concrétisation de leurs projets ».

S’agissant du problème du foncier industriel, le ministre dira que celui-ci sera réglé. «Nous allons créer le marché du foncier industriel et donner également aux privés la possibilité de participer à la réalisation des zones d'activité industrielle», a-t-il dit avant de réaffirmer que l'Algérie vise à créer des pôles d'investissements dans l'objectif de réaliser des excédents de production susceptibles d’être exportés.

Le ministre a par ailleurs insisté sur le maintien de la règle 51/49. Néanmoins, dira-t-il, « cette règle n’est pas irréversible mais elle reste maintenue pour l’instant ».

Il est à signaler que trois zones industrielles ont été inspectées par le ministre lors de cette visite. Il s’agit du nouveau pôle économique de Bethioua, la zone d’Es Seni et cette de Hassi Ameur où il a visité plusieurs sites industriels. L’on citera entre autres le projet en cours de réalisation d’une usine de fabrication et de revêtement de tubes spirales en acier, un complexe industriel relevant du groupe ETRHB et l'usine Tapidor…etc. 

Noreddine Izouaouen

Sur le même sujet
27nov. 2016

Des voitures allemandes assemblées en Algérie

11janv. 2015

Entretien accordé à l’APS par le Ministre de l’Industrie et des Mines

29déc. 2015

2016 sera l’année de l’industrie minière

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.