jeudi 23 mars 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Indice de confiance des Chefs d’Entreprise
Valeur négative record fin 2013 Abonnez-vous au flux RSS des articles

20 janv. 2014
12:55
0 commentaire Le moral des patrons au plus bas en Algérie

L’enquête mensuelle du Baromètre des Chefs d’Entreprise révèle que l’indice de confiance des chefs d’entreprise producteurs de biens ou de services clôture la fin de l’année 2013 par une valeur négative record (-22) jamais approchée depuis le mois de mai 2003 où il était à (-21). 

 

La confiance des chefs d’entreprise s’est affaiblie et le pessimisme s’est installé durablement et s’est même accentué les deux derniers mois de l’année 2013 en passant de (-4) en octobre à (-17) en novembre et à (-22) en décembre. C’est ce qui ressort de l’enquête mensuelle du Baromètre des Chefs d’Entreprise, un sondage réalisé par le FCE sur son site internet. Le repli de l’indice de confiance a été observé notamment dans les activités industrielles, à l’instar de l’agroalimentaire, où le climat économique général a été jugé défavorable.

Selon le FCE, ces résultats s’expliquent par les difficultés grandissantes d’écoulement des productions et par la forte baisse des commandes des clients, sachant que cet indice de confiance est calculé à partir de trois questions concernant les perspectives de production, le volume des commandes et le niveau des stocks.

Pour le niveau des stocks des productions, 54% des réponses à cette question indiquent, pour novembre et décembre, un niveau des stocks stable par rapport à la normale, alors que la proportion des réponses signalant une hausse des stocks passe de 27% en novembre à 31% en décembre, soit une augmentation de 4% d’une part et d’autre part la proportion des réponses indiquant une amélioration des ventes a diminué de 4% en passant à 16% en décembre contre 20% en novembre. En ce qui concerne le niveau des commandes des clients, il a baissé pour 45% des réponses en décembre contre 42% en novembre.

Par secteur d’activité, une baisse des activités industrielles a été noté avec pour conséquences, par rapport à novembre, le repli de l’indice de confiance de 18 points et de 14 points respectivement pour les industries agroalimentaires et les autres industries, une stabilité dans le BTPH où l’indice n’a pas changé. 

Par ailleurs, il a été noté qu’à l’étranger, l’indice de confiance des industriels de l’UE n’a pas évolué restant à (-2 en décembre). 

Lahcene Brahmi

Sur le même sujet
11déc. 2013

L'indice de confiance des chefs d'entreprises algériens à son plus faible niveau depuis 2009 (FCE)

24avril 2014

Effet de la campagne électorale sur les chefs d’entreprises L’indice de confiance en chute libre

16juil. 2013

Selon une enquête du FCE Recul de l'indice de confiance des chefs d'entreprises

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.