lundi 11 décembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Leur nombre devrait baisser durant 2015
Près de 40 000 travailleurs chinois en Algérie Abonnez-vous au flux RSS des articles

07 janv. 2015
09:05
0 commentaire 2 000 Chinois ont obtenu la nationalité algérienne

L’Algérie compte actuellement près de 40 000 travailleurs chinois, dont 2 000 ont acquis la nationalité algérienne, a affirmé à L’Éconews, le conseiller politique de l’ambassade de Chine en Algérie, He Hongyan.

 

La Chine est le premier fournisseur commercial de l'Algérie avec 7,44 milliards de dollars, sur un total de 53,29 milliards de dollars d'importations durant les onze premiers mois de l'année 2014. Les entreprises chinoises ont la mainmise sur la grande majorité des grands projets d’infrastructures lancés au début des années 2000. L’Algérie a, en effet,  accordé aux entreprises chinoises des marchés de construction d’une valeur totale de 20 milliards de dollars. Une forte présence qui s’est traduit par le recensement d’un nombre impressionnant des ressortissants chinois qui se trouvent actuellement en Algérie.

Selon Mme He Hongyan, près de 40 000 ressortissants chinois travaillent actuellement en Algérie notamment dans la construction de logements, de chemins de fer et dans plusieurs tronçons de l’autoroute est-ouest.  Les 40 000 immigrés chinois représentent aujourd’hui la première communauté étrangère établie en Algérie. Notre source a tenu à préciser que sur ce nombre global, « près de 2 000 Chinois sont installés en Algérie après avoir acquis la nationalité algérienne. Néanmoins, a-t-elle ajouté, « ceux qui se sont mariés pour régulariser leur situation en Algérie constituent une minorité ».

La responsable politique de l’ambassade de L'Empire du Milieu à Alger a, par ailleurs, indiqué que le report ou l’annulation du lancement de certains mégaprojets décidé par le gouvernement suite à la chute des prix du pétrole devrait se traduire indubitablement par la diminution du nombre de ressortissants chinois en Algérie durant l’année en cours.

Pour Mme He Hongyan, les Chinois qui viennent en Algérie et les Algériens qui aillent en Chine ne sont pas des touristes. Ils se déplacent soit pour faire des affaires et chercher du travail. « L’Algérie doit élaborer un plan de communication et mettre en place une stratégie pour pouvoir atterrir des touristes chinois qui ne connaissent que le Maroc et la Tunisie », a-t-elle souligné.

Par ailleurs, notre interlocutrice dira que l’ambassade de Chine en Algérie a délivré près de 24 000 visas pendant l’année 2014, dont la majorité des demandeurs sont des hommes d’affaires. « Le nombre de visas délivrés sera en hausse durant l’année en cours. Après avoir délivré 22.000 visas en 2013, l’ambassade a délivré environ 24.000 visas  en 2014, dont plus de 90% des demandes sont des visas commerciaux et d’affaires», a-t-elle déclaré. 

Noreddine Izouaouen

Sur le même sujet
31janv. 2015

Yang Guangyu, Ambassadeur de la République Populaire de Chine en Algérie «Nous avons une relation privilégiée avec l’Algérie»

01sept. 2014

La Chine "pleinement satisfaite" de son partenariat avec l'Algérie

12janv. 2017

440 000 visas délivrés aux algériens en 2016

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.