lundi 20 novembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Rencontre entre le FCE et l’ambassadrice Mme Joan A. Polaschik
Les Etats-Unis appelés à diversifier ses investissements Abonnez-vous au flux RSS des articles

01 févr. 2015
19:56
0 commentaire "Aller vers des secteurs en dehors de celui des hydrocarbures"

Les investissements américains hors le secteur des hydrocarbures restent insignifiants, selon le Forum des chefs d’entreprises, présidé par Ali Haddad qui s’est entretenu cet après-midi avec l'ambassadrice des Etats Unis à Alger, Mme Joan A.Polaschik.  

 

Lors d’un point de presse tenu en marge de cette rencontre, Ali Haddad a indiqué avoir demandé « à Son Excellence madame l’ambassadrice, de diversifier le champ d’activités des opérateurs américains en Algérie et aller vers des secteurs en dehors de celui des hydrocarbures »,  sachant, dira-t-il, que  sur  les quatre dernières années, le volume des échanges commerciaux ont sensiblement  baissé  passant de  15 milliards de dollars à 7 milliards de dollars. 

L’industrie, l’agroalimentaire et le pharmaceutique figure parmi les secteurs prioritaires dans lesquels souhaitent les membres de la plus influente des organisations patronales établir des partenariats de qualité avec les Etats-Unis. « Nous voulons profiter de  l’expertise des américains dans ces domaines  », estime le président du FCE.

Durant cette rencontre, la diplomate américaine a vivement critiqué la règle 49/51%, estimant qu’elle constitue un véritable frein aux investisseurs américains qui souhaitent fructifier leurs affaires en Algérie. Répliquant au reproche formulé par l’ambassadrice, Ali Haddad dira que cette loi « ne représente aucun effet négatif sur les sociétés étrangères », rappelant dans ce contexte plusieurs partenariats qualifiés de très réussis entre des sociétés algériennes et étrangères.

Par ailleurs, les deux parties ont convenu d’un commun accord de créer une école supérieure américaine de formation en Algérie. « Nous sommes en train de faire les premières démarches pour concrétiser ce projet », affirme le président du FCE qui précise que ce projet « primordial » a pour objectif d’accompagner les Algériens dans la formation qualifiante et permettre le développement des compétences du pays.

Nassima Benarab

Sur le même sujet
08mars 2015

Industrie sécuritaire Dix entreprises américaines en prospection en Algérie

02mars 2015

Montage de voitures américaines en Algérie Le groupe Haddad veut s’associer à Chrysler

23mars 2016

«Nous devons développer nos propres molécules»

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.