samedi 21 avril 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Construction de nouveaux centres hospitalo-universitaires
Les entreprises réalisatrices dévoilées demain Abonnez-vous au flux RSS des articles

17 févr. 2014
16:37
0 commentaire Abdelmalek Boudiaf, ministre de la Santé

Le ministère de la santé, dans son agenda, prévoit la réalisation de plusieurs centres hospitalo-universitaires. Plusieurs villes du pays notamment Bechar, Laghouat et Ouargla bénéficieront de ce type d’infrastructures pour réduire le déplacement des populations vers d’autres villes, souvent éloignées, pour se soigner.   

 

A cet effet, le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière devra dévoiler demain mardi la liste des entreprises qui auront la charge de réaliser les nouveaux centres hospitalo-universitaires dont ceux de Bechar, Laghouat et Ouargla.   « La liste des entreprises et des bureaux d'études sélectionnés pour concrétiser les projets de ces structures sanitaires sera rendue public demain », a indiqué le ministre de la Santé Abdelmalek  Boudiaf dans son allocution lors de la cérémonie de signature des conventions de jumelage des établissements de santé des wilaya du Sud et des Hauts-Plateaux avec les centres hospitalo-universitaires du Nord.  « Cette démarche intervient conformément aux instructions du président de la République qui insiste sur la nécessité de lancer ces chantiers début 2014 », a-t-il affirmé. 

Les structures, dont la réalisation démarrera prochainement sur la base des meilleurs standards internationaux et par des entreprises étrangères, seront, selon le ministre, à même de donner une « plus grande ampleur » à l'opération de jumelage lancée par le ministère. Dans son intervention le premier responsable du secteur,    Boudiaf a expliqué que l'opération « revêt le cachet d'un programme organisé », contrairement, a-t-il dit, aux « campagnes de jumelage qui étaient organisées sur une base volontariste exclusive et en dehors de tout cadre réglementaire la codifiant et lui assurant la pérennité ». 

Abordant un autre aspect, le ministre a insisté pour que « les équipes médicales et paramédicales travaillant dans les hôpitaux du Sud et des Hauts-Plateaux auront la possibilité d'acquérir du savoir-faire et de l'expérience au contact des équipes venues du Nord, et aux habitants de ces régions de bénéficier des services médicaux de proximité. » 

Rappelant que l'objectif du gouvernement est d’éradiquer définitivement le déficit enregistré en cadres médicaux spécialisés en permettant aux enfants du Sud et des Hauts-Plateaux de bénéficier de la formation médicale, l’orateur a assuré que les spécialistes qui veulent travailleurs dans ces hôpitaux que les conditions de travaille et d’hébergement sont garanties.   

M. Chaal

Sur le même sujet
05juil. 2014

Nouveaux horaires de travail dans les structures de santé

21avril 2014

Annaba Le centre anti-cancer opérationnel avant fin 2014

23sept. 2014

Un accord a été signé aujourd’hui pour le développement du système de santé General Electric au chevet des hôpitaux algériens

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.