samedi 21 avril 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Le FCE plus offensif Abonnez-vous au flux RSS des articles

04 févr. 2018
13:27
0 commentaire Séance de vote des représentants locaux du FCE

Présent depuis hier, sur les 48 wilayas, le Forum des Chefs d’Entreprises opte pour la proximité dans un premier temps.  

 

Dans sa déclaration à l’occasion, le président du FCE mise sur « la mobilisation » de ses membres à l’échelle locale et les exhorte de s’éloigner « de la rivalité qui a existé pendant la compagne électorale dernière qui « n’a plus raison d’être ».  

Le FCE fait ainsi peau neuve et va à la rencontre des opérateurs sur place pour d’un coté ratisser large en vue d’élargir ses rangs comme expliqué par Haddad qui, en s’adressant représentants nouveaux élus dira : « Je fais confiance à vos capacités de persuasion et à votre dynamisme pour élargir la base et recruter massivement de nouveaux membres » mais, aussi et surtout placer l’organisation au cœur des opportunités locales en insistant sur le dialogue et la concertation avec les autorités locales. « Je vous exhorte d’ailleurs à travailler avec les autorités locales pour l’amélioration du climat des affaires et de l’attractivité de vos régions », dira en substance Haddad.

L’année 2018 comme pour le FCE par la réorganisation de ses rangs pour entamer, selon les termes de sa déclaration rendue publique, la véritable transformation de l’organisation patronale en syndicat du patronat. Une offensive que va mener Ali Haddad qui, compte de ce fait se « positionne ainsi comme le défenseur légitime des intérêts moraux et matériels de ses adhérents ». La liberté d’entreprendre et de commercer, l’entreprise au cœur de toute politique économique et le dialogue social et la concertation sont pour le nouveau FCE les maitres mots de ce redéploiement. 

A. M

Sur le même sujet
08nov. 2014

Présidence du FCE Ali Haddad en campagne à Oran

24févr. 2016

Ali Haddad: "je suis prêt à signer"

25nov. 2015

Haddad répond à ses détracteurs "Ne perdez pas votre temps en de vaines invectives"

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.