vendredi 28 avril 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Investissement: 200 activités ne bénéficieront pas d’avantages Abonnez-vous au flux RSS des articles

05 sept. 2016
16:09
0 commentaire Le nouveau code des investissements a suscité un large débat au niveau des députés.

Le nouveau code des investissements, adopté en juillet dernier, constitue un outil ou un vecteur qui vise en premier lieux à redonner confiance aux investisseurs notamment les étrangers, c’est ainsi qu’a affirmé Amar Agadir, directeur général de l’investissement au ministère de l’Industrie et des Mines, lors de son passage aujourd’hui au forum économique du quotidien El Moudjahid. 

 

Longtemps attendu par les investisseurs, le nouveau code des investissements offre de larges avantages aux entrepreneurs et sera « la seule référence pour les investisseurs ». Autrement dit, l’invité de forum, a réaffirmé que «les avantages seront offerts par la loi et non par l’Agence nationale des investissements (ANDI) comme avant».  Ainsi, les investisseurs auront moins de procédures administratives pour accéder aux avantages. Cette mesure à travers laquelle l’Algérie tentera d’améliorer son classement dans les climats des affaires sur le plan mondial, ou elle peine à quitter la queue du classement depuis plusieurs années.

Toutefois, l’ex -directeur de l’Andi et conseillé auprès du ministère de l’industrie et des mines, Baiboune Ali, a souligné que ce nouveau code « ne permet pas tout seul d’améliorer le climat des affaires, qui dépend de beaucoup d’autres facteurs ». Cependant, pour Baidoune, « il ne faut pas prendre en considération ces classements qui jugent selon des paramètres bien définis».

Tout de même, l’intervenant qui accompagné l’invité au forum, a indiqué que les avantages qu’offre ce code sont très intéressante et ouvre la voie à une nouvelle ère dans les investissements. Par ailleurs, il a fait savoir, que les avantages sont offerts aux secteurs créateurs de richesses, sans les autres. Dans ce sens, il a précisé qu’une liste de 200 activités qui ne peuvent pas bénéficier des avantages est mise en place par le ministère. « Seuls les projets qui ont un retour sur investissement d’une durée importante peuvent en bénéficier » a-t-il souligné.

Pour rappel, le nouveau code des investissements adopté depuis près de deux mois, a suscité un large débat au niveau des députés, qui avaient demandé en majorité l’amendement de la règle d’investissement étranger 49/51. Mais, les députés du FLN, ont retiré leurs propositions à la dernière minute.  

Khelifa Litamine

Sur le même sujet
14juin 2016

Bouchouareb : « C'est la loi qui donnera les avantages »

12juin 2016

Code d’investissement : «Une loi sans objectifs»

02juin 2013

Le projet du nouveau code de l'investissement prochainement devant le gouvernement

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.