mardi 23 mai 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

IDE : L’Algérie a attiré 16 projets en 2016 Abonnez-vous au flux RSS des articles

07 mai 2017
07:14
0 commentaire Siège du cabinet d'audit

Le cabinet d'audit Ernst & Young vient de publier un classement des pays africains les plus attractifs pour les investisseurs étrangers. Il en ressort que l’Algérie se place en 10e position au niveau africain.

 

Après une baisse du flux des IDE en Afrique enregistrée durant l’année 2015, la situation a changé en 2016 marquant une hausse remarquable, c’est ce qu’a apporté l’édition 2017 de l’étude «Attractiveness Program Africa », publiée par le cabinet d'audit Ernst & Young.

L’Algérie en effet arrive à la 10e place avec seulement 16 projets, loin derrière l’Afrique du Sud (139 projets), le Maroc (81 projets), l’Egypte (79 projets) et le Nigeria (51 projets).

En 2016, les investissements en capitaux en Afrique ont augmenté de 31,9%. Le capital investi par projet a été en moyenne de 139 millions de dollars contre 92,5 millions de dollars en 2015. Au cours de l’année 2016, les investisseurs étrangers ont eu tendance à graviter autour des grandes économies en Afrique, précise l’étude.  D’ailleurs, les marchés d'Afrique du Sud, du Maroc et de l'Egypte, du Nigéria et du Kenya ont attiré 58% du total des projets d'IDE en 2016.

Cette progression a été surtout impulsée par plusieurs projets à forte intensité capitalistique dans les secteurs de l'immobilier, de l’hôtellerie, du transport et de la logistique. Le rapport indique également que la part du continent dans les flux mondiaux de capitaux étrangers s’est établie à 11,4%, contre 9,4% en 2015.

N.I

Mots-clés
Sur le même sujet
25août 2013

Etude sur la situation économique des pays africains Une position acceptable pour l’Algérie

21août 2012

Rapport de la CNUCED sur les IDE pour 2011 L’Algérie a attiré 2.571 milliards de dollars

21avril 2017

Les envois de fonds vers l'Algérie se maintiennent à 2 mds de dollars

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.