lundi 24 juillet 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Foncier industriel : Tebboune exige un rapport Abonnez-vous au flux RSS des articles

13 juil. 2017
11:20
0 commentaire Tebboune veut un rapport détaillé sur le foncier industriel

Elles étaient destinées à l’investissement. Elles sont pourtant restées inexploitées, voire abandonnées pour celles qui ont été attribuées.

 

11.600 hectares, c’est le chiffre avancé à l’issue d’une première évaluation de l’état du foncier qui a été faite par une commission interministérielle composée par le ministère de l’Industrie, des Finances et de l’Intérieur.

Une évaluation présentée mercredi au Premier ministre qui a réuni un Conseil interministériel, composée justement des départements sus-cités et qui a révélé que 11.600 hectares de réserves foncières destinées à l’investissement en situation de non exploitation, selon un communiqué rendu public par la chefferie du gouvernement. Parmi ces réserves, 13.977 parcelles couvrant une superficie de 5.530 ha non attribuées se composant de 2.773 ha au niveau des zones industrielles et de 2.757 ha au niveau des zones d’activités.

Ce premier "inventaire" a également fait ressortir, poursuit le communiqué, «l'existence de 15.140 parcelles destinées à l’investissement, attribuées mais non exploitées, couvrant une superficie de 6.132 ha réparties entre 3.183 ha de zones industrielles et 2.949 ha de zones d’activités.

Une situation pour le moins catastrophique pour le foncier industriel en ce sens que des sommes colossales ont été déboursées pour booster l’investissement et qui a poussé le nouveau locataire du palais du Dr. Saâdane à créer une commission composée des trois départements que sont l’Industrie, l’Intérieur et les Finances. Elle a pour mission d’élaborer, dans un délai n’excédant pas 15 jours, un «rapport détaillé sur la faisabilité ou non des zones industrielles nouvelles proposées par le ministre de l’Industrie et des mines, et de préparer également les projets de textes nécessaires à la bonne utilisation et gestion du foncier disponible.»

F. A

Sur le même sujet
20avril 2013

Réhabilitation de 9 zones industrielles à Constantine 155 milliards de centimes alloués

20sept. 2012

79 projets d’investissements validés depuis le début de l’année à Ghardaïa

20mars 2013

Bouira Un foncier industriel en attente

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.