dimanche 24 septembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Alors que le comité mixte algéro-français se saisit du dossier sécuritaire
Des hommes d’affaires français en octobre à Alger Abonnez-vous au flux RSS des articles

28 sept. 2014
16:28
0 commentaire Rencontre économique algéro-française tenue en décembre 2013 à Alger

Quoique bouleversés par le drame de l’assassinat du touriste niçois Hervé Gourdel par un groupe terroriste dans le massif du Djurdjura, les opérateurs économiques français présents en Algérie ne semblent pas prêts à céder à la peur ou la menace terroriste.

 

Bien au contraire, les chefs d’entreprises de l’Hexagone ayant opté pour le marché national sont unanimes pour relancer le processus de rapprochement entre les deux pays à travers la réinstauration d’un nouveau climat de sérénité à même de garantir les conditions d’accueil et de circulation des hommes d’affaires français sur le territoire algérien.

A cet égard, le comité mixte algéro-français vient d’annoncer ce dimanche une réunion au courant de ce mois d’octobre qui aura lieu à Oran dans le cadre des préparatifs de l’inauguration de l’usine Renault Algérie. Le dossier sécuritaire et l’amélioration des conditions d’accueil des opérateurs économiques français sur le sol algérien prédomineront les échanges au sein du comité mixte, a fait savoir un responsable au sein d’UbiFrance, organisme français chargé de l’accompagnement des entreprises françaises à l’international.

« Nous sommes déterminés à renforcer encore davantage les courants d’affaires multiformes qui existent déjà et à en créer de nouveaux dans toute une panoplie d’activités », a déclaré Jean Louis Levet, responsable du dossier de la coopération algéro-française dans les domaines de l’industrie et des nouvelles technologies, à la clôture du salon international de l’industrie qui s’est tenu du 23 au 26 septembre à la Safex et auquel près de 50 entreprises françaises ont pris part.

Par ailleurs, une délégation d’une trentaine de chefs d’entreprises français est attendue en octobre pour prospecter le marché national et explorer de nouvelles opportunités d’investissement dans les domaines de l’industrie, les TIC et l’agriculture à l’initiative de l’agence UbiFrance.

Mourad Allal

Sur le même sujet
06juin 2012

Partenariat Les potentialités du marché algérien en débat à Paris

15mai 2014

Colloque Sénat-Ubifrance Une rencontre exceptionnelle, selon Jean-Paul Bacquet

22nov. 2012

Etude d’UbiFrance au sujet de l’agroalimentaire en Algérie Possible hausse des importations

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.