dimanche 19 novembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Convention de rééchelonnement des crédits Ansej Abonnez-vous au flux RSS des articles

06 sept. 2017
14:52
0 commentaire Cela concerne le régime d'avant mars 2011

Il ne sera pas procédé à la saisie des biens des jeunes promoteurs de l’Ansej faute de non-paiement. En revanche, il n’est pas question d’éponger les créances que détiennent les banques sur ces micro-entreprises.

 

C’est la raison pour laquelle, les banques ont été instruites par les pouvoirs publics de rééchelonner les dettes. Une convention a d’ailleurs été signée aujourd’hui, dans ce sens entre les représentants de l’Ansej, de la Cnac et le président de l’ABEF ainsi que le directeur général du Fonds de caution mutuelle de garantie risque/crédits jeunes promoteurs. Avec cette précision que le rééchelonnement concerne uniquement les crédits contractés avant le mois de mars 2011.

La convention a également été signée par les responsables des banques publiques concernés. A savoir la Banque de l'Agriculture et du développement rural (BADR), le crédit populaire d'Algérie (CPA), la banque nationale algérienne (BNA), Banque de développement local (BDL) et la Banque extérieur algérienne (BEA).

Aux termes de cet accord, les jeunes promoteurs (Ansej et Cnac) qui étaient sous le régime d’avant 2011, c’est-à-dire ne bénéficiant pas d’avantages, verront leurs agios épongés et la dette rééchelonnée. Toutefois, le nombre d’entreprises concernées et qui vont avoir droit à une deuxième chance n’a pas encore été défini, le ministre du Travail arguant d’un acte volontaire des entités qui veulent y souscrire.

Pour bénéficier de ce rééchelonnement les promoteurs doit prouver que le matériel qu’il a acquis n’a pas été rétrocédé et existe encore, qu’il est adhérent au Fonds de garantie et non encore indemnisé par lui et enfin rembourser 5 à 10% à l’avance du montant du crédit accordé. 

F. A

Sur le même sujet
07sept. 2017

Rééchelonnement des dettes ANSEJ

13mars 2014

Poursuites judiciaires contre les bénéficiaires des crédits Ansej et Cnac Les promoteurs en faillite haussent le ton

18juil. 2013

Rééchelonnement des dettes des entreprises Le patronat se plaint

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.