lundi 27 février 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Une usine de verre pour Gourara Abonnez-vous au flux RSS des articles

31 oct. 2016
13:12
0 commentaire Adrar produira aussi 20 millions de tonnes de coton

«Le secteur de l’Industrie et des mines s'attelle actuellement à optimiser ses capacités en assurant une véritable relance économique à travers le lancement de projets stratégiques et structurels en Algérie, hors du secteur des hydrocarbures, dans l'industrie du fer et de l'acier.»

 

Cette déclaration a été faite par le ministre de l’Industrie et des mines, lors de sa visite, dimanche, dans la wilaya d’Adrar. Abdessalem Bouchouareb a rappelé que l'Algérie a franchi de grands pas en matière de diversification et de relance du secteur industriel à travers les réformes engagées depuis 2014. Dont la promulgation de quatre lois en attendant l'adoption de deux autres supplémentaires par l’APN avant la fin de l'année, portant ainsi le nombre de textes sur la diversification de l'économie à 6 englobant la loi sur l'investissement, les PME, le partenariat entre les secteurs public et privé et ce en vue de consacrer l'identité de l'économie nationale et de rompre définitivement avec la dépendance à la rente pétrolière.

Selon le ministre, un travail est en cours en coordination avec le ministère de l'Energie pour promouvoir l'industrie dans le domaine des énergies renouvelables pour atteindre les objectifs tracés par l'Etat dans le cadre de sa stratégie visant une production de 22 000 mégawatts à l'horizon 2030. Cela, outre les nouvelles technologies où des accords de partenariat avec les étrangers ont été signés, ces efforts étant le moyen le plus efficace pour la création de richesses, la diversification de l'économie hors hydrocarbures et la réalisation du développement durable.

Le représentant du gouvernement a rappelé également le plan de relance du secteur des textiles en Algérie qui a été mis en place à travers la signature d'un accord de partenariat avec les Turcs. Il permettra de relever la production en assurant 94% des besoins du secteur et d'aller vers l'exportation. Le ministre a précisé que la wilaya d'Adrar sera le maillon le plus important de cette relance du fait qu'elle contribuera à la production de 20 millions de tonnes de coton à travers l'investissement.

Il a mis en exergue les progrès réalisé dans la filière des industries mécaniques devenue une filière nationale après la création de plusieurs branches précisant que cela n'était pas suffisant et exigeait de passer du montage à l'industrialisation par la maîtrise de la matière première. M. Bouchouareb a aussi présidé la cérémonie de signature d'un accord de partenariat pour la construction d'une usine de verre dans la commune de Tinrkouk à Gourara, à l'extrême Nord de la wilaya.

N.I/APS

Sur le même sujet
21févr. 2017

Les allemands invités à investir dans l’énergie renouvelable

07févr. 2015

Sid Ahmed Ferroukhi, ministre de la Pêche et des Ressources halieutiques «La pêche artisanale occupe 50% de la flottille nationale»

09juin 2014

Abdeslam Bouchouareb, ministre de l’Industrie «L’expérience française nous intéresse»

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.