lundi 22 janvier 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Montage de véhicules
Une marque chinoise en quête de partenaires locaux Abonnez-vous au flux RSS des articles

18 oct. 2015
16:38
0 commentaire Abdessalem Bouchouareb

Des négociations sont en cours entre un partenaire chinois connu et des entreprises algériennes pour lancer très prochainement un projet mixte algéro-chinois de montage de véhicules et camions en Algérie, d’après les propos du ministre de l’Industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb.

 

Au cours d’une conférence de presse animée conjointement avec le Président du Conseil pour la promotion de la coopération Sud-Sud de la République populaire de Chine, Lyu Xinhua en marge du forum économique algéro-chinois, le ministre Bouchouareb a fait appel aux marques chinoises d’investir en Algérie et à développer leurs activités de sous-traitance et de l’industrie de la pièce de rechange, en affirmant qu’il y a des firmes chinoises qui désirent se lancer dans cet important créneau.

Il a fait savoir, dans ce sens, que les pouvoirs publics sont prêts à soutenir les investisseurs chinois pour réaliser leurs projets et que les relations économiques entre les deux pays ne se limitent pas à la création d’une seule usine dans l’industrie d’automobile.

Pour rappel, l’Etat a établi un important programme pour relancer l’industrie mécanique à travers la conclusion de plusieurs projets de partenariat avec des constructeurs automobiles étrangers. L’on citera, entre autres, le partenariat entre SNVI, le MDN, l’allemand Daimler/Mercedes-Benz et l’Emirati Aabar, ainsi que le projet Renauld Algérie. A cela s’ajoutent des projets en cours de concrétisation tel que celui du groupe Ival pour la construction de deux unités de fabrication des superstructures pour véhicules lourds et utilitaires. Aussi, le projet du groupe Cevital qui compte implanter une chaine d’industrie automobile en Algérie avec une marque sud-coréenne et une autre chinoise pour la construction des bus et camions, outre, la sous-traitance de pièces de rechange, l’assemblage et la vitrerie.

Naima Allouche

Sur le même sujet
19mai 2014

Industrie Un projet de loi sur la sous-traitance en cours de préparation

31mai 2016

Accords pour 2 projets de 2,5 millions de tonnes de ciment

10avril 2016

Industrie automobile: La sous-traitance demeure le maillon faible

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.