vendredi 15 décembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Transmach holding s'intéresse au marché algérien Abonnez-vous au flux RSS des articles

10 mai 2017
15:41
0 commentaire La Holding veut financer des projets de trains

La société russe spécialisée dans la production et la maintenance des rames et wagon de train Transmash Holding s’intéresse sérieusement au marché algérien. 

 

Pour sa première participation à la 50e édition de la foire internationale d’Alger qui se déroule à la Safex, le constructeur russe de trains affirme son intérêt pour le marché ferroviaire algérien qui connait une grande expansion. 

Selon la représentante commerciale, de Transmash holding, la société cherche pour l’instant des marchés en Algérie, dans lesquels elle estime « avoir un grand potentiel » que le premier constructeur russe dans ce secteur essaye de ne pas rater.

Par ailleurs, consciente de l’effet de la crise sur la réalisation des projets dans le pays, notre interlocutrice, nous a précisé que la société « est prête à financer les projets » au cas où le gouvernement décide de solliciter les produits de transmach holding.

Notre entreprise « non seulement peut financer les projets mais aussi garantir un service maintenance pour tous ses produits pour une durée importante », a-t-elle ajouté.

Pour précision, Transmach holding est dispose d'un savoir-faire énorme dans son domaine avec une capacité de production très importante. Depuis 2010, la société a produit l'équivalent de 2100 métros, 3100 locomotives et pas moins de 23 000 wagons. La groupe russe qui est partenaires en même temps avec le français ALSTOM à hauteur de 73% en Russie, « ne cherche pas à concurrencer ce dernier sur le marché algérien », nous a confié la même source.

À noter que la Russie qui est l'invité d'honneur de cette édition de salon est représentée par 23 sociétés uniquement, parfois limitée à une représentation collective. Toutefois, si les d’opérateurs optent dans cette période pour la méthode de financement des projets, le gouvernement refuse pour l’instant de s’endetter pour des projets de moyenne envergure. 

Khelifa Litamine

Sur le même sujet
12juil. 2013

Grandes entreprises russes Elles veulent s’implanter en Algérie

31janv. 2015

Téléphonie mobile Le FNI finalise l'acquisition de DJEZZY

15août 2012

Orascom Telecom Un bénéfice de 27 millions de dollars

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.